La scène d’Eugene marquée par les performances de Crouser, Hodgkinson, Kipyegon et Norman

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 29 mai 2022 à 00:23

La troisième étape de la Diamond League, organisée à Eugene, a été l’occasion pour Ryan Crouser, Keely Hodgkinson, Faith Kipyegon ou encore Michael Norman de signer de nouveaux meilleurs mondiaux de l’année.

Après Doha et Birmingham, la Diamond League avait rendez-vous à Eugene. Un rendez-vous sous forme de répétition générale sur la piste où se dérouleront les championnats du monde du 15 au 24 juillet. Une troisième étape riche des meilleures performances mondiales de l’année. Dans la première course, Alison dos Santos a établi un nouveau record du 400 m haies en 47”23, s’imposant devant les Américains Khallifeh Rosser (48”10) et Quincy Hall (48”10), qui ont tous deux réalisé les meilleures performances de leur carrière. Absent des deux premières rencontres, le poids masculin a vu Ryan Crouser mettre la table avec un meilleur lancer de 23,02 m. L’Américain s’est imposé devant Joe Kovacs (22,49 m) et Tomas Walsh (21,92 m). Keely Hodgkinson, vainqueur du 800m devant Rénelle Lamote à Birmingham, récidive dans l’Oregon en 1’57”72 devant Ajee Wilson (1’58”06) et Raevyn Rogers (1’58”44).

Aregawi inégalé sur 5000m

Les sprinteurs étaient également invités à la fête. Tout d’abord, Elaine Thompson-Herah a dominé le 100m en 10”79 devant Sha’Carri Richardson (10”92) et Shericka Jackson (19”92). Chez les hommes, Trayvon Bromell s’est imposé en 9”93 devant ses compatriotes Fred Kerley (9”98) et Christian Coleman (10”04). Côté fond, Berhu Aregawi a battu le 5000m messieurs en 12’50”05. Samuel Tefera (13’06”86) et Selemon Barega (13’07”30) complètent le podium. Aurore Fleury, seule Française au départ d’Eugène ce samedi, a terminé 12e du 1500m (4’05”80), une course devant Faith Kipyegon en 3’52”59 Gudaf Tsegay (3’54”) était dominé. 21 ) et Gabriela Debues-Stafford (3’48”62). Jakob Ingebrigtsen remporte facilement le mile en 3’49”72 devant Oliver Hoare (3’40”65) et Timothy Cheruiyot (3’50”77). De son côté, la Kazakhe Nora Jeruto a remporté le 3000m steeple en 8’57”97 face à Winfred Mutile Yavi (8’58”71) et Mekides Abebe (9’03”26).

Norman, Duplantis et Mahuchikh ont pris leur statut

Sur 400 m, Michael Norman s’est fait remarquer avec une victoire en 43,60 m devant Kirani James (44,02 m) et Matthew Hudson-Smith, auteur d’un nouveau record britannique de la distance (44,35 m). De son côté, Khaddi Sagnia n’était jamais tombé aussi bas dans une compétition de saut en longueur. La Suédoise s’est imposée avec une marque de 6,95 m devant Ese Brume (6,82 m) et Tara Davis (6,73 m). En ouverture de ce meeting à Eugène ce vendredi, Armand Duplantis s’est contenté d’une poutre de 5,91m pour remporter l’épreuve de saut à la perche. Renaud Lavillenie n’est pas allé plus haut que 5,41 m quand son frère Valentin a échoué trois fois sur la même perche. Yaroslava Mahuchikh, à son tour, a atteint la hauteur des deux mètres quand Valarie Allman a dominé le lancer du disque avec un jeu à 68,35 m. Dans une course hors Diamond League, Shelly-Ann Fraser-Pryce a remporté le 200m en 22”41 tandis que Jasmine Camacho-Quinn a dominé le 100m haies en 12”45. La fine fleur de l’athlétisme a désormais rendez-vous à Rabat le week-end prochain.

Leave a Comment