“La pression est plus sur Marseille que sur nous”

“Il n’est pas nécessaire de mettre une pression supplémentaire, ce qui va se passer sera positif et la saison est déjà plus que réussie.” C’est ainsi que Julien Stéphan a introduit le dernier rendez-vous de la saison ce samedi au Vélodrome.

En jeu, une qualification en Ligue des champions pour Marseille et une place européenne (C3 ou C4) pour le Racing. “Beaucoup de gens nous ont vu craquer en fin de championnat mais nous avons encore une chance de nous qualifier pour la compétition européenne, c’est totalement inattendu. Je pense que la pression est plus sur Marseille que sur nous. »

Dans le même temps, ou presque, son homologue marseillais, Jorge Sampaoli, a cristallisé l’attention médiatique en entretenant le flou sur son avenir. “La réalité est que nous voulons la Ligue des champions pour de l’argent ou voulons-nous être compétitifs dans cette compétition. Il faut être clair et honnête, on ne peut mentir à personne”, a déclaré l’Argentin chauve, sous contrat jusqu’en 2023.

De quoi relancer le débat sur une sortie anticipée cet été et mettre en veilleuse le premier appel de Boubacar Kamara en équipe de France.

Groupe : Le Marchand probablement sur le banc

Comme prévu, le défenseur Maxime Le Marchand devrait prendre sa place sur le banc. Tenant du titre lors des deux derniers matches, à Brest et contre Clermont, le défenseur central est au repos depuis le début de la semaine. “Il n’y a pas de signe significatif d’inquiétude, c’est une douleur assez courante après six mois d’inactivité, c’est logique que ça traîne un peu. Mais nous ne ferons rien. »

Si la perspective d’un forfait s’éloigne, le natif de Saint-Malo devrait s’asseoir sur le banc. Rappelons que trois joueurs sont portés disparus à Marseille : les jeunes Moïse Sahi (cheville) et Habib Diarra (genou) et le capitaine Dimitri Liénard (suspendu et opéré d’une hernie).

L’éventuelle équipe

Sels – Guilbert, Perrin, Nyamsi, Djiku (Cap), Caci – Thomasson, Prcic, Bellegarde – Gameiro, Ajorque



Photo ADN Laurent Réa



650 au vélodrome, 5000 à la Meinau

Les supporters du Racing ont obtenu gain de cause auprès de la préfecture des Bouches-du-Rhône, qui a publié jeudi un arrêté réglementant leur déménagement au Vélodrome. Ils seront finalement 650 à pouvoir suivre le match depuis les tribunes d’un stade comble (62 000 places).

Les derniers kilomètres sont parcourus dans 12 bus sous escorte policière depuis la gare TGV d’Aix-en-Provence. A l’exception de ce convoi, toute autre personne qui “se pose ou se comporte en supporter” est “interdite” de séjourner dans le centre-ville de Marseille.

A La Meinau, le nombre pour suivre la rencontre sur écrans géants est finalement limité à 5 000 personnes. Toutes les places disponibles ont été réservées en moins de 24 heures.

Leave a Comment