la grosse déclaration entre Genesio et Rothen sur RMC

Bruno Genesio, invité de RMC ce mercredi, a pu s’expliquer en détail avec Jérôme Rothen. L’entraîneur du Stade Rennais en a profité pour répondre aux critiques et dénoncer l’image d’un entraîneur “gentil” qu’il a du mal à appréhender.

La grande déclaration entre Bruno Genesio et Jérôme Rothen était en direct sur RMC ce mercredi. Invité de l’émission “Rothen brennt”, l’entraîneur du Stade Rennais a su réagir face à notre conseiller parfois très critique. “Je ne suis pas venu ici pour régler des comptes. Vous êtes dans une position différente de la mienne. Des choses ont été dites et m’ont fait mal”, a-t-il déclaré en préambule.

>> Les podcasts de l’émission “Rothen brennt”

“L’essentiel de ce que je conteste, c’est : sur quoi vous basez-vous pour penser que je trouve plus facile d’entraîner des joueurs rennais que des joueurs lyonnais ? Il n’y a pas de fait avéré, donc on peut dire ça. C’est juste une image que j’ai Quand j’ai commencé à l’OL évidemment le public et les conseillers s’attendaient certainement à un grand nom en tant qu’entraîneur je peux comprendre qu’il soit surprenant que des gens puissent me critiquer pour mes décisions ou mes changements mais ce qui me dérange c’est l’image qui me colle depuis le début sans aucune valeur arguments, c’est-à-dire “Genesio est le gentil coach qui est ami avec les joueurs, qui peut gérer les jeunes mais ne peut pas gérer Memphis ou Nabil (Fekir). . J’ai entraîné ces joueurs pendant trois ans”, a poursuivi l’ancien entraîneur de l’OL.

“Même si j’ai fait de bonnes choses, on n’en a pas parlé”

“On a joué la Ligue des champions, la Ligue Europa… J’ai été dévasté après l’élimination de l’Ajax. Je n’ai pas entendu les mêmes critiques après l’élimination d’un club français par Feyenoord… J’ai été mis en boîte depuis que j’ai devenu pro.. je suis un bon gars donc ça marche ou pas… je conteste ça. je préfère l’humain au gentil, ce qui a un côté un peu péjoratif. Parce que je ne me roule pas par terre… Tu colles un image sur moi. Je suis également capable de repenser, des joueurs de banc avec un statut important comme Memphis “, a-t-il déclaré.

La discussion s’est poursuivie sur les allégations que Jérôme Rothen pourrait formuler contre Bruno Genesio. Ce qui n’a pas toujours été facile pour le technicien de 55 ans. “Quand tu entends tous les soirs avec plein de monde à l’antenne que le coach est un sifflet et qu’il est trop gentil… Chacun est libre d’avoir ses sentiments. J’ai une mauvaise image. Gagner un titre aurait pu me permettre le casser. Je ne veux pas faire le Calimero. Mais je ne suis pas d’accord avec la critique, qui a toujours été négative. Même quand j’ai fait de bonnes choses, on n’en a pas parlé. Si je gagne dix matchs en d’affilée, tu ne le diras pas… Si je perds cinq fois de suite, tu peux parler. Jérôme, tu peux te rendre compte qu’il t’a fallu du temps pour réaliser que je suis capable de faire de bonnes choses », insista Genesio.

Cette saison, il a mené les Rouge et Noir à la quatrième place de la Ligue 1, équivalant à une qualification pour la prochaine Ligue Europa. Il a trouvé un quota très intéressant sur le marché des entraîneurs, qui est demandé dans toute l’Europe, comme l’explique RMC Sport.

RR avec Rothen s’enflamme

Leave a Comment