La grande rénovation a commencé ?

Conséquence directe de la relégation des girondins, de nombreuses personnalités du club risquent d’abandonner le navire. Alors que le principal enjeu en ce moment est de valider son passage devant la DNCG, le club doit gérer une vague de départs. Outre la question des joueurs, il faudra aussi se poser la question du staff.

Dessin : "Mercato Bordeaux : Le grand remaniement a commencé ?"

© Girondins de Bordeaux Gazouillement officiel

Pour une institution comme les Girondins de Bordeaux, il est difficile d’arriver à se maintenir comme un classique dans la vie du club. La blessure est profonde pour les supporters du club, et les conséquences se font déjà sentir du côté de la direction avant le début de l’été. Au niveau sportif, de nombreux départs seront certainement officialisés dans les prochaines semaines, alors que Des cadres comme Jimmy Briand ont déjà fait leurs adieux à la région bordelaise. Un été suffira-t-il à reconstruire tout un groupe, staff compris ?

L’entraîneur protégé, le seul sur la liste ?

Ces derniers jours, des rumeurs autour du départ de David Guion continué à gonfler. Son remplacement semblait indispensable pour entamer un processus de reconstruction autour d’un nouveau projet adapté au retour en Ligue 1. Pourtant, l’entraîneur a dû vivre cette fin de saison extrêmement délicate en Gironde sera en effet celui qui évoluera sur le banc de Ligue 2 la saison prochaine. L’ancien du MHSC a été reconduit par le club pour une nouvelle saison alors que les personnalités qui l’entourent sont amenées à beaucoup changer.

Voici comment l’équipe révèle que le préparateur physique de l’équipe de Bordeaux, Antonio Calado serait l’un des premiers à faire ses valises quitter le club dans les prochains jours. Jaroslav Plasil, l’ancien milieu de terrain de l’équipe, désormais adjoint de Guion, doit également être remercié à l’issue de cette saison désastreuse. De son côté, André Monteiroégalement entraîneur adjoint pourrait garder sa place. David Guion aurait alors le choix quant au nom de son numéro 2, ce qui permettrait à l’équipe de débuter sur une autre base que cette saison.

Si ces annonces de changements étaient très attendues par les Bordelais, l’incertitude demeure. sur la situation financière de l’associationplus flou que jamais, il l’a signalé à la DNCG.

Leave a Comment