Khazri se concentre sur le bonus obligataire

L’AS Saint-Etienne, fraîchement reléguée en Ligue 2, utilise les médias pour régler ses comptes. Selon un article de L’Équipe, Wahbi Khazri aurait réclamé une prime de maintien aux dirigeants stéphanois. L’international tunisien a réagi à cette information au micro de Rothen s’enflamme en soulignant qu’il avait en tête les salariés du club lors de la négociation de cette prime.

L’AS Saint-Etienne se prépare pour quelques semaines agitées. L’ASSE, récemment reléguée en Ligue 2, fait face aux conséquences des incidents entourant la défaite de l’AJ Auxerre, mais aussi à une crise interne. Ce mercredi, L’Équipe a publié un article mentionnant que Wahbi Khazri avait demandé une prime de rétention pour les joueurs stéphanois alors que les joueurs du Forez étaient derniers en Ligue 1.

>> Les podcasts d’Ignite Rothen

“Je suis venu rétablir la vérité”, a déclaré l’international tunisien au RMC à Rothen. Dieu merci, je gagne beaucoup d’argent, je n’ai menacé personne avec mon salaire. Les joueurs dans le vestiaire m’ont dit qu’en tant que capitaine, ce serait bien de voir s’il y avait une prime de rétention. Je leur ai dit qu’on était derniers, honnêtement un bonus c’est compliqué. Je suis allé voir Loïc Perrin (coordonnateur sportif des Verts) pour qu’on récompense les kinés, les femmes qui font notre lessive et les autres personnels. J’ai pensé que ce serait peut-être une carotte pour les joueurs de récompenser ces personnes avec un bonus de 2 000 € ou 3 000 €, joueurs compris. Dans son titre (L’Equipe, ndlr) je suis venu négocier une prime pour les joueurs.” Avant d’insister sur l’origine de l’initiative : “Dire que le club a une prime pour les salariés pensait être faux. Je l’ai demandé.”

Khazri nie également la blessure d’Hamouma et le congé du médecin du club

L’article de L’Équipe mentionne également une blessure subie par Romain Hamouma lors de la soirée d’anniversaire au bowling de Khazri. Ce que Kahzri a nié, rappelant que son coéquipier s’était blessé lors d’un match à Strasbourg. L’ancien Bordelais en a profité pour rectifier également les affirmations selon lesquelles le médecin du club aurait pris congé pendant le sprint d’entretien, période où les blessures s’accumulaient : « Dès qu’il y avait une blessure musculaire ou quelque chose comme ça, tous les joueurs avaient leurs examens. à temps.”

Arrivé dans le Forez en 2018, Khazri exhorte chacun à “prendre ses responsabilités et à se responsabiliser. Le club est en maintenance depuis trois ans et ce n’est pas normal”. En fin de contrat avec le club des décuples champions de France, Khazri ne connaîtra pas la Ligue 2 avec les Stéphanois.

Leave a Comment