Julien Fournier règle ses comptes avec Galtier et passe un message au PSG

Une cinquième place cette saison en Ligue 1 a permis à l’OGC Nice de se qualifier pour la deuxième édition de la Conférence de la Ligue Europa – tout cela grâce à un magnifique triplé d’Andy Delort inscrit contre le Stade de Reims lors de la dernière journée (3-2). Une victoire âprement disputée a récompensé le gymnase d’une belle saison en championnat, même si on pouvait s’attendre à voir les Aiglons un peu plus haut au classement. En effet, les hommes de Christophe Galtier ont été les dauphins du Paris Saint-Germain pendant la trêve hivernale, de quoi inspirer quelques regrets.

Qu’est-ce qui vient après cette annonce ?

Donné dans une interview L’équipeLe directeur sportif de la Côte d’Azur Julien Fournier s’est dit déçu du léger recul du club en 2022 : “Je suis convaincu que nous aurions pu, aurions dû avoir une meilleure saison. Nous étions deuxièmes à la pause. Si vous avez été dans ce combat toute l’année, oui, vous feriez mieux de terminer cinquième. Mais quand j’écoute les gens, j’ai l’impression qu’on sort d’une saison presque catastrophique. Je suis fier des garçons. Nous avons beaucoup de très bons joueurs. Il n’y a pas de panique à bord.

“Si le PSG veut Galtier, ça ne devrait pas tarder”

Toujours dans les colonnes du quotidien français, le dirigeant niçois explique la chute du régime avec un certain pessimisme sur le gang Galtier : “Je pense qu’il y avait beaucoup de négativité dans l’équipe. Christophe a été extrêmement performant à Lille (champion de France 2021). Comme c’est le cas avec certains joueurs, il n’a pas bien joué pour nous. On s’attend à ce qu’il soit plus efficace la saison prochaine, notamment en attaque. Avant de passer au choix de son entraîneur, qu’il semble presque regretter aujourd’hui : “Non, car en revenant au contexte de l’année dernière, je prends la même décision. Mais vous ne connaissez jamais une personne tant que vous n’avez pas travaillé avec elle.”

Et lorsqu’on l’interroge sur l’avenir de son entraîneur, notamment par rapport au PSG, Julien Fournier ne répond pas, bien au contraire : “Je suis comme toi, je lis. Mais il est sous contrat, c’est une réalité. Il est donc plus susceptible d’être à Nice que pas là-bas. C’est très simple, mais c’est très vrai. Après, quand le Paris-Saint-Germain arrive, et évidemment c’est une décision que je ne peux pas prendre seul, quand tu as ce genre de club qui vient prendre un de tes joueurs ou ton entraîneur, c’est difficile de dire ‘non’ J’accepte. .(…) Et comment le Paris-Saint-Germain fait-il cela ? C’est la vie d’un club… Alors je le répète, si le Paris-Saint-Germain veut Christophe Galtier, il ne faut pas qu’il hésite trop longtemps sinon ce sera plus compliqué pour lui. Le message est arrivé.

Leave a Comment