“J’ai un cœur rouge et bleu, c’était facile à allonger”

Lyon s’assure un cadre solide pour la saison prochaine, une “colonne vertébrale” comme le rappelle le président Jean-Michel Aulas, avec une forte identité lyonnaise. Ce jeudi matin, peu après la présentation aux médias d’Alexandre Lacazette, buteur local de retour à l’OL, le gardien Anthony Lopes a également pris la parole. L’international portugais de 31 ans vient de prolonger son contrat avec son club fétiche jusqu’en 2025 », souligne le portier des Gones.

Avec 419 matchs au compteur pour l’Olympique Lyonnais depuis 2012, le natif de Givors est le septième meilleur joueur de l’histoire du club. Il peut viser le podium des monstres sacrés, composé de Serge Chiesa (542), Grégory Coupet (519) et Fleury Di Nallo (494). “Je n’ai jamais caché que c’était un but”, confie Anthony Lopes. Avec trois ans devant moi, j’ai le temps de retrouver ces légendes. »

Interrogé en début de saison, troublé par des rumeurs d’arrivée d’un autre gardien puis par la saison compliquée de Lyon (8e de Ligue 1), le Portugais avoue avoir gaffé : « Il fallait que je remette la tête au bon endroit. toi-même, j’ai travaillé pour dissiper les doutes et mois après mois j’ai retrouvé la joie On veut tous que les résultats suivent, je me concentre sur mon travail… Mais voilà, pour l’instant, je pars en vacances en toute tranquillité ! »

Lacazette : “Antho, il m’envoie des SMS toutes les semaines depuis six mois pour savoir si j’ai pris ma décision”

Finalement, Anthony Lopes s’est vite rendu compte qu’il resterait dans le club où il était depuis son plus jeune âge, compte tenu de son rôle dans le retour de son ami ‘Alex’. “Antho m’envoie des textos toutes les semaines depuis six mois pour savoir si j’ai pris ma décision”, s’amuse Lacazette. Ce que le gardien confirme avec un grand sourire aux lèvres : « On a beaucoup parlé ces six derniers mois, lui et moi, c’est vrai, il revient, on reprend une histoire et donc on a ramené l’OL au sommet de l’Europe. Nous avons tous les deux des cœurs rouges et bleus, donc c’est facile. En fait c’était assez simple, nous savions tous ce que nous voulions. »

Avec l’allongement du dernier mur lyonnais, l’épanouissement des défenseurs Castello Lukeba et Malo Gusto, l’allongement de Maxence Caqueret et donc le retour d’Alexandre Lacazette, Jean-Michel Aulas se réjouit de retrouver l’ADN de l’OL : “Je suis très beau, que tu es avec nous depuis longtemps, Antho, et qu’on retrouve cette ambiance des grands moments à l’OL. Nous changeons beaucoup de choses, mais essayons de renforcer les fondamentaux, les fondamentaux et vous en faites partie. C’est plus qu’un élargissement, c’est une institutionnalisation. En même temps qu’Alexandre Lacazette revient à Lyon, Anthony réaffirme le fait d’être un pilier de l’OL. »

Pour que la politique sportive actuelle soit complète, il ne manque plus qu’une prolongation de contrat pour le milieu offensif Rayan Cherki à l’expiration de son contrat en juin 2023. Le joueur a une offre du club entre les mains et Aulas est confiant.

Leave a Comment