Incidents au Stade de France : Pour Eric Zemmour, “la racaille fait la loi” en Seine-Saint-Denis.

l’essentiel
L’ancien candidat à la présidentielle a réagi lundi 30 mai aux graves émeutes qui ont secoué samedi la finale de la Ligue des champions au Stade de France. Il accuse le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin de “semer la poussière sous le tapis” après avoir d’abord pointé du doigt la responsabilité des supporters anglais sans billet.

Éric Zemmour, le président d’extrême droite de Reconquête !, a dénoncé lundi 30 mai “l’irruption des racailles qui font la loi” en Seine-Saint-Denis, à la suite des scènes de chaos de samedi aux abords du Stade de France, où logeaient les champions. finales de ligue.

A lire aussi :
VRAI OU FAUX. Incidents au Stade de France : Cyril Hanouna a-t-il vraiment fait respecter les suspensions en finale de Ligue des champions ?

Stéphane Troussel, le président socialiste du conseil départemental du 93, a aussitôt démenti les critiques à l’encontre du candidat d’extrême droite aux législatives varoises. “Je n’accepte pas que l’extrême droite déchaîne sa haine contre son objet de prédilection de la Seine-Saint-Denis et ses habitants, je n’accepterai pas que nous soyons les boucs émissaires”, a-t-il déclaré à franceinfo.

“J’accuse Gérald Darmanin de jeter la poussière sous le tapis”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Eric Zemmour sur Europe 1, qui avait dans un premier temps pointé la responsabilité des supporters anglais sans billet.

A lire aussi :
Incidents au Stade de France : La serviette brûle entre les Français et les Anglais après le fiasco de la finale de la Ligue des champions

Selon lui, les incidents sont la faute “de banlieusards, de pillards, de voleurs et de tutti quantiti” et “cette mésaventure de M. Darmanin annonce le quinquennat à venir, c’est-à-dire le quinquennat de la montée de racailles qui font de plus en plus la loi”. Le problème ce ne sont ni les supporters anglais ni la police, le problème c’est que la Seine-Saint-Denis est largement devenue une enclave étrangère” où “on ne parle presque plus français, où les gens ne parlent plus s’habiller à la française, là où les manières françaises sont rares », a assuré M. Zemmour.

A lire aussi :
Incidents au Stade de France : Liverpool “a laissé ses supporters dans la nature”, raconte Amélie Ouéda-Castera

La rencontre au sommet du football européen, au cours de laquelle le Real Madrid a battu Liverpool (1-0), a débuté avec plus de 30 minutes de retard à Saint-Denis en raison du chaos devant le stade dû à l’afflux de dizaines de milliers de supporters et tentatives d’intrusion. Le ministère des Sports réunit lundi matin organisateurs de la finale de la Ligue des champions, police et collectivités territoriales pour “tirer les leçons” d’un fiasco survenu un an après la Coupe du monde de rugby 2023 et deux ans après la Coupe du monde de Paris 2024 vient les JO.

A lire aussi :
Incidents au Stade de France : Il est temps d’enquêter après le chaos de la finale de la Ligue des champions

« On constate que dans ce type de manifestation il y a quelques dizaines, quelques centaines de personnes, des voyous, de toute l’Île-de-France qui se réunissent pour un événement exceptionnel. Encore une fois, les services secrets, la police ne pouvait-elle pas prévoir ce genre de situation ? », regrette encore M. Troussel.

Le président du département a affirmé n’avoir “jamais vu une telle désorganisation autour du Stade de France” pour un événement majeur et a appelé à “une enquête rapide, transparente et approfondie sur ces dysfonctionnements”.

Leave a Comment