Icardi, Draxler, Wijnaldum, Neymar : ces joueurs du PSG pourraient faire les frais de l’arrivée de Luis Campos

Luis Campos, qui devrait être officialisé en tant que conseiller spécial en recrutement, ne vient pas à Paris les mains vides. Son compatriote Antero Henrique est censé le soutenir dans son travail et travailler sur les ventes. Les deux Portugais en charge de façonner l’effectif parisien pour la saison prochaine ont un emploi du temps chargé.

Surtout en ce qui concerne les départs. A part quelques numéros ici et là (Lo Celso, Berchiche…), Paris s’est rarement bien vendu. C’est donc un beau défi qui attend les deux hommes. Tour d’horizon des joueurs susceptibles d’être ciblés cet été.

ligue 1

Priorité Galtier, option Mourinho : grosse bagarre pour le banc du PSG

AVANT UNE HEURE

Le PSG va-t-il vraiment changer ? “Le dossier Dembélé dira tout sur ses intentions”

Mauro Icardi : Grillons, commérages et blessures

Souvent distingué pour sa mauvaise condition physique, jouant seulement 1 300 minutes en 30 matchs cette saison, souvent blessé lorsqu’il n’est pas parti en essayant de régler son conflit conjugal avec sa partenaire et agent Wanda Nara… c’est beaucoup pour un. A acheté l’homme pour 49,125 millions d’euros et gagne environ 800 000 euros par mois*. Au vu de ses performances, il devrait être parmi les premiers joueurs à trouver un nouveau club. Selon L’Equipe, Campos est déjà à la recherche d’un “attaquant polyvalent« pour le remplacer.

Layvin Kurzawa : Pas une minute cette saison

Une entrée à la 81e lors du Trophée des Champions contre le LOSC en préparation… et c’est tout. Officiellement, Kurzawa n’est même pas champion de France 2022. Les blessures, les bancs de remplaçants et les absences au rapport de match lui ont pesé financièrement bien plus que sur le sport, son salaire étant estimé à 500 000 euros*. Ce qui terrifie tout club voulant qu’il renforce son effectif, d’autant plus qu’il lui reste deux ans de contrat.

Layvin Kurzawa du Paris Saint-Germain lors du match du groupe A de l’UEFA Champions League entre le Paris Saint-Germain et le Galatasaray AS

Crédit photo : Getty Images

Neymar : flou artistique

Siège éjectable est un terme trop fort pour décrire la situation de Neymar, même si elle fait l’objet d’interrogations. Paris ne lui ferme pas ses portes, il le sait, et pourtant il réaffirme son envie d’y faire carrière. Mais sa situation cristallise la colère des supporters : superstar, trop souvent blessée lors de grands rendez-vous, salaire fabuleux… Si son dossier n’est pas sur la pile des transferts, il doit au moins soigner son image.

Olympia 2016 : Neymar et le Brésil au sommet de l’Olympe, histoire de libération

Julian Draxler : Calme jusqu’en 2024 ?

Mauricio Pochettino avait un faible pour Draxler, ce qui lui a permis d’obtenir une prolongation de contrat en mai 2021. Puis l’international allemand a de nouveau progressivement disparu des radars. Et avec le technicien argentin sur la grille de départ, il risque de se retrouver sur la liste des indésirables. Pourtant, l’ex-joueur de Schalke et Wolfsburg se sent à l’aise à Paris, où il est grassement payé (560 000 euros*, contrat jusqu’en 2024) et mène la grande vie. Il faut tirer fort pour ouvrir une porte de sortie.

Georginio Wijnaldum : le fantôme hollandais

Pendant une heure et demie, nous avons cru à un retour en faveur de Wijnaldum. Le milieu de terrain polyvalent a été à l’origine d’un doublé en phase de poules de la Ligue des champions face à Leipzig en novembre dernier (2-2)… et puis finalement non. L’ancien joueur de Liverpool n’a jamais vraiment existé sous les couleurs parisiennes.

Wijnaldum, un transfert frustrant.

Crédit photo : Getty Images

Quelques stats confuses résument sa saison : Lors de la 27e journée de L1 à Nice, il n’a touché que 28 ballons (Navas en avait joué 34), il fait partie des 1% de joueurs du top 5 européen à sa place pour en faire le moins passe en avant… Le Néerlandais est lié à Paris jusqu’en 2024 et, selon le site spécialisé, est toujours coté à 18 millions d’euros marché des transfertsLui dire au revoir ne sera pas facile.

Guardian : une équation à neuf inconnues

Il faudra finalement faire quelque chose pour les gardiens parisiens. Quant au doublet Donnarumma-Navas, l’avenir semble promis au premier, il reste à trouver une base au Costaricain pour éviter une nouvelle saison en eaux troubles à ce poste. Pourtant, ce dernier avait signalé après la 38e journée de Ligue 1 qu’il souhaitait rester la saison prochaine. Un poste de doublure est donc une option. Il a déjà connu cette situation avec Thibaut Courtois au Real. Et lorsque l’ancien joueur madrilène fera ses valises, il pourrait être judicieux de garder Sergio Rico comme doublure.

“Il y a un vrai risque que Navas et Donnarumma soient encore là la saison prochaine”

Selon Fabrizio Romano, Alphonse Aréola ferait l’objet d’une offre de 9 millions d’euros de la part de West Ham, où il est prêté. Si l’offre ne passe pas, il devra trouver quelque chose pour se détendre ou le faire partir, car il n’acceptera pas le poste de doublure. Quant à Alexandre Letellier, il a laissé entendre

qu’il avait disputé son premier et dernier match avec le PSG lors de la 38e journée. En fin de contrat le 30 juin prochain, l’avenir devrait se passer de lui en tant que troisième gardien.

Parmi les jeunes : Denis Franchi, Garisonne Innocent, Lucas Lavallée et Mathyas Randriamamy, dont certains voudront peut-être changer de carrière. Jusqu’à présent, seul Marcin Bulka a été officiellement vendu à Nice. Un sacré mal de tête.

Sergio Ramos : Une sortie improbable

Il l’a déjà assuré par son entourage, il veut honorer de manière presque vindicative sa dernière année de contrat à Paris après cet exercice 2020/2021 passé à l’infirmerie. Mais l’Espagnol regroupe également la colère des fans et sa performance à long terme est sérieusement remise en question. Une vente serait peu probable, mais une autre blessure au début de la saison prochaine serait une nouvelle désastreuse.

Idrissa Gueye : Quelques bons matchs et une polémique plus tard

Gueye n’était pas le meilleur, mais loin d’être le pire transfert de l’ère du Qatar. Il a offert quelques masterclasses en Ligue des champions, notamment lors des éliminatoires des quarts de finale de la saison dernière contre le Bayern. Cependant, les Sénégalais ont parfois manqué de régularité et pourraient faire face à un remaniement majeur au milieu de terrain. D’autant plus qu’il a été au centre d’une polémique après son refus de porter un maillot aux couleurs de l’arc-en-ciel lors de la Journée mondiale contre l’homophobie. Ce qui ternit l’image du club est exactement le contraire de la raison pour laquelle le Qatar investit autant d’argent dans ce club.

Leandro Paredes : Des qualités, mais…

Les qualités intérieures de Leandro Paredes sont bien connues. Une grosse frappe de balle, une bonne patte sur coup franc et la capacité de trouver de longues passes vers l’avant et un duo cohérent avec Marco Verratti. Le problème? Il n’a marqué que trois buts en quatre saisons à Paris, n’est pas un tireur de coup franc régulier et a rarement éclaboussé ses coéquipiers avec du caviar. Il touche environ 750 000 euros et n’a qu’un contrat d’un an. L’Argentin pourrait temporairement profiter d’une dernière année dans la capitale aux frais du club ou se laisser tenter par l’une des équipes ayant déjà appris un transfert, Tottenham serait l’une d’entre elles.

Ander Herrera : Rejet catégorique

Le milieu de terrain espagnol s’attendait à ce que le mercato soit reporté. Dans une interview accordée à Cope, il était catégorique : “Je resterai au PSG à 100% l’année prochaine.” Tout le monde veut rester, pourquoi enfreindre la règle ? Reste que l’entrejeu parisien est un peu tendu pour éventuellement accueillir un joueur du calibre d’Aurélien Tchouaméni.

*Salaires offerts par L’équipe

ligue 1

La signature de Campos au PSG officialisée la semaine prochaine ?

IL Y A UN JOUR

ligue 1

“Ce serait bien de ramener Benzema maintenant”: Lacombe rêve du retour de Lacazette

HIER A 11H20

Leave a Comment