Guion “en colère” après la sortie controversée des joueurs en boîte de nuit

L’entraîneur des Girondins de Bordeaux, David Guion, n’a guère apprécié l’excursion en boîte de nuit de Mbaye Niang et Enock Kwateng après le match nul 0-0 contre Lorient. Il regrette surtout une “exigence cadre” au sein du groupe depuis le début de saison.

Les Girondins de Bordeaux passeront « une semaine tranquille » avant le dernier match de la saison à Brest samedi (21h, 38e journée de Ligue 1). Le match nul 0-0 avec Lorient les a presque certainement placés en Ligue 2 et cela a nui au moral du personnel, admet l’entraîneur bordelais David Guion.

Pour ne rien arranger, au cœur d’une saison cauchemardesque, le technicien a dû faire face à de multiples fautes ces derniers jours. Il y a d’abord eu ce match de futsal disputé par certains joueurs deux jours après la claque à Angers (4-1), puis la sortie en boîte de nuit de Mbaye Niang et Enock Kwateng quelques heures après le match à Lorient qui a bien failli faire basculer le club condamné.

Procédure contre Niang, le seul joueur libéré

“On revient sur ce professionnalisme, ces valeurs, ce cadre d’exigences qu’il faut se créer dès le début de saison”, confiait David Guion en conférence de presse ce jeudi – de tels professionnels, surtout si l’on appartient aux Girondins de Bordeaux. , une institution avec leurs valeurs. Il faut être intransigeant dès le début de saison. Le cadre doit être fixé et il n’est pas question que les garçons échappent à ce cadre.”

Interrogé sur d’éventuelles sanctions du club, Guion n’était pas clair au départ. «Sur la dernière histoire (de la discothèque), le club a rencontré les joueurs et le joueur en question, a-t-il confié. Le club a réglé le problème avec lui. Il fait référence à Mbaye Niang, qui la semaine dernière à propos d’une altercation avec Admar Lopes, directeur général des Girondins, a été limogé. L’attaquant, contrairement à Kwateng, est toujours exclu.» Il y a une procédure avec Mbaye, confie Guion. Il est le seul à ne pas s’entraîner. Enock est en formation, il a résolu ses problèmes de management.”

“Quand tu vois tout le travail ruiné par des attitudes non professionnelles…”

Guion poursuit en confiant qu’il ressent de la “colère” face à ces dérapages. “Parce qu’il y a beaucoup de travail à faire à côté, poursuit-il. Quand on voit que tout le travail et tout ce qu’on dit est entaché de comportements et d’attitudes non professionnels… C’est clair qu'”on est déçus”. Nous voulons être entourés de garçons qui reçoivent les messages et qui sont impeccables dans leur comportement.”

Lorsqu’il ne commentait pas son avenir, Guion a donné quelques directives sur la façon dont certains joueurs devraient se comporter la saison prochaine. “Il lui manquait beaucoup, a-t-il trouvé. Mais il lui manquait un cadre exigeant.”

Leave a Comment