Giroud est absent “pour donner plus de temps de jeu aux autres”, justifie Deschamps

L’entraîneur s’est entretenu avec les médias avant le dernier rassemblement des Bleus de l’année.

L’absence de réelle préparation pour la Coupe du monde 2022 :Nous avons deux rendez-vous. Nous avons ces quatre matchs en juin. Et puis nous avons deux matchs fin septembre. La Coupe du monde n’est pas avant novembre, mais elle arrive vite. Comme nous n’avons pas de préparation amicale avant la compétition, ces matches doivent nous servir pour ce qui nous attend. Nous sommes loin sans être loin. Ces six matchs doivent servir de répétition générale et de préparation à la Coupe du monde.»

La difficulté de jouer à des jeux en juin :C’est une période où les saisons sont terminées. Quiconque n’est pas international est déjà en vacances. C’est donc un moment particulier. Nous n’avons pas toujours eu de matchs officiels. Nous avons eu des matchs amicaux et des tournées. Sur le plan sportif aussi, on est confronté à des joueurs qui n’ont pas joué depuis trois semaines, d’autres depuis deux semaines… Ce n’est pas l’idéal. Nous avons quatre matchs là-bas. Nous ne ferons pas de miracles sur la condition physique de l’autre. Nous ferons en sorte que les différences physiques soient éliminées afin que tout le groupe ait les meilleures conditions pour le premier match. [face au Danemark le 3 juin prochain à 20h45, ndlr].”

« Nous allons essayer de répartir le temps de jeu.

Didier Deschamps

La répartition du temps de jeu :On pensera au premier match. Mais on fera en sorte que les joueurs n’enchaînent pas les trois premiers matchs. On va essayer d’étaler le temps de jeu.»

La ligue des nations: Je n’ai aucun regret d’avoir créé la Ligue des Nations au lieu des matches amicaux. Au fil des ans, il est devenu de plus en plus difficile de trouver des adversaires pour les matchs amicaux. Rien ne remplace la compétition. Nous avons eu la chance de remporter la Ligue des Nations l’automne dernier. Pour elle [les journalistes, ndlr], pour le public il y a toujours plus d’intérêt quand il y a une compétition avec un but. Il vaut mieux jouer une compétition qu’une tournée.»

La finale de la Ligue des Champions :Nous n’avons rien organisé de spécial. Bien sûr, nous le regarderons ensemble. Après cela, si les joueurs veulent le regarder dans leur chambre ou en groupe. Chacun a son choix et ses affinités. C’est le dernier grand match de chaque saison où le titre de champion est en jeu, certains de ceux qui sont ici. Nous verrons donc ce qui se passe. Il est difficile de choisir un favori plutôt qu’un autre.»

VOIR ÉGALEMENT – Dans les coulisses de l’arrivée du Real Madrid à Paris pour la finale de C1

« Quand Olivier Giroud n’est pas avec nous, on dit qu’il accorde plus de temps de jeu aux trois joueurs qui sont régulièrement appelés, à savoir Christopher Nkunku, Moussa Diaby et Wissam Ben Yedder. »

Didier Deschamps

Les saisons compliquées d’Antoine Griezmann et Raphaël Varane : “Tous les joueurs inclus peuvent avoir passé un moins bon moment dans leur club pour diverses raisons. Cette situation prévaut dans tous les matches de l’équipe de France : des joueurs au top de leur forme, d’autres un peu moins. Mais ils trouvent un environnement différent, différent de leur quotidien. Je n’ai jamais vu de joueurs venir au camp et ne pas être contents. Le plus important pour nous est d’avoir une unité qui tienne compte des différences qui peuvent exister entre les joueurs.»

Au temps de jeu des joueurs offensifs : Quand Olivier Giroud n’est pas avec nous, on dit qu’il accorde plus de temps de jeu aux trois joueurs régulièrement convoqués, à savoir Christopher Nkunku, Moussa Diaby et Wissam Ben Yedder. Je vais m’assurer que tout le monde est concerné. Vous pourrez vous endurcir et acquérir une expérience supplémentaire. Cela me donnera des indications supplémentaires concernant la liste finale que je dois établir pour la Coupe du monde..”

« Le maintien de Kylian Mbappé en Ligue 1 est bien sûr une très bonne chose pour le football français. »

Didier Deschamps

Karim Benzema et la course au Ballon d’Or :Pour Karim Benzema, qui nous rejoindra, ce sera mieux s’il peut venir avec un titre européen. Et bien sûr dans la course à une récompense individuelle comme le Ballon d’Or, vu tout ce qu’il a fait cette saison, s’il a ce titre en plus, ça ne peut qu’aller dans le bon sens pour lui.»

L’avenir d’Aurélien Tchouameni :Beaucoup de joueurs sont sollicités, beaucoup devront changer de club cet été. Aurélien Tchouaméni fait partie des joueurs recrutés par les grands clubs. Dans les discussions que je peux avoir avec eux, je ne suis pas là pour leur donner des conseils. Je peux donner mon avis, mais en gardant à l’esprit que c’est votre décision, votre choix de carrière. Dans l’absolu, il n’y a pas de mauvais choix. C’est à eux de le rendre aussi bon que possible.»

Prolongation de Kylian Mbappé au Paris SG :C’est son choix. Je ne vais pas entrer dans les tenants et les aboutissants. Il a eu le temps de réfléchir. Bien sûr, son maintien en Ligue 1 est une très bonne chose pour le football français et l’impact que la Ligue 1 peut avoir à l’étranger. C’est son club. Il a dit ce qu’il avait à dire.»

« Il va découvrir un autre championnat. Aston Villa ne fait pas partie de la Premier League, c’est une étape pour lui. »

Didier Deschamps

Maturité des jeunes joueurs : C’est la nouvelle génération. Cela ne s’applique pas qu’au football. Un jeune de 19 ans veut tout tout de suite, et ça peut paraître prétentieux. Ils vont dans les grands clubs et se donnent les outils pour réussir. Il y a sur le terrain, mais il y a aussi à l’extérieur, ce qui est une partie importante.»

Le choix de Boubacar Kamara :Aller à Aston Villa est son choix. Il avait le libre choix car il était en fin de contrat. Il fait une très bonne saison. Il est aussi jeune, a beaucoup de maturité et une certaine polyvalence dans son jeu, a été très régulier, très engagé, dans un rôle pas toujours mis en avant mais important pour la stabilité d’une équipe. Il va découvrir un autre championnat. Aston Villa ne fait pas partie de la Premier League, c’est une étape pour lui. C’est quelque chose de différent. Je n’ai pas tous les éléments qui l’ont amené à prendre cette décision.»

Leave a Comment