Genesio (Rennes) avant le match lillois : “Concentre-toi sur ce qu’on sait faire”

« Comme beaucoup d’équipes, Rennes jouera gros samedi. Comment aborder psychologiquement ce dernier tournant ?
On se bat toute la saison pour atteindre les objectifs et ce sont surtout des moments privilégiés qu’il faut vivre comme tels et non comme une pression négative. Nous nous concentrons principalement sur les moyens et non sur le résultat final, comment obtenir le résultat, pas seulement pour mettre l’accent là-dessus. Au moins pour la quatrième place, nous avons notre destin entre nos mains, ce qui est un gros avantage. Le plus important est de se concentrer sur ce qu’on fait bien, sur notre jeu, et surtout de ne pas gaspiller d’énergie sur le reste, car évidemment on ne peut pas influencer les résultats de Monaco, Marseille, Strasbourg ou Nice.

“Dans les dernières minutes, on peut imaginer qu’il serait utile de savoir s’il y a des différences significatives avec d’autres stades, mais avant cela, je ne vois pas beaucoup d’intérêt.”

Surveillez-vous les autres stades ou informez-vous vos joueurs pendant le match ?
Non, sauf peut-être dans les dernières minutes s’il y a vraiment des choses qui ont été acquises sur l’autre site. Sinon, nous devons vraiment nous concentrer sur notre jeu. On l’a encore vu la semaine dernière, Monaco était mené 2-0 et ça va très vite (l’ASM a gagné 4-2 face à Brest). Donc dans les dernières minutes on peut imaginer qu’il est utile de savoir s’il y a des différences significatives sur d’autres étapes, mais avant cela je ne vois pas beaucoup d’intérêt.

Une égalité vous garantirait la quatrième place. Cela change-t-il l’approche ?
Non, on va jouer pour gagner, je pense que c’est la meilleure façon d’aborder cette rencontre.

Quel Lille attendez-vous ?
Comme à Nice, une équipe qui veut gagner et joue son dernier match à domicile. Une équipe qui a réalisé une saison moyenne en championnat, très bien en Europe, qui aura certainement à coeur de finir sur une bonne note. Ce sera un match difficile, nous le savons.

Il y aurait environ 2 000 supporters rennais à Lille. Est-ce la folie qui vous surprend ?
Je suis très agréablement surpris par ça ici, par l’effervescence du stade ou les gens que je peux rencontrer quand je sors de chez moi quelques fois où j’ai le temps de sortir de chez moi (Sourir). Avec un public qui nous a soutenus même quand les temps n’étaient pas si bons.

Faut-il être optimiste sur vos chances de prolongation rennaise (il est sous contrat jusqu’en 2023) ?
En ce moment j’ai dit au club qu’on attend la fin de saison car le plus important c’est de se qualifier pour la Coupe d’Europe, d’atteindre les objectifs, de faire le bilan de la saison écoulée et de se souvenir de ce qui s’est passé pour appeler est à venir. Après cela, nous discuterons de ma situation, mais ce n’est pas urgent. »

Leave a Comment