France ou Cameroun ? La réponse d’Ekitike à son avenir en sélection

Dans une interview accordée à l’équipe ce samedi, l’attaquant rémois Hugo Ekitike évoque son avenir avec l’équipe nationale. Convoqué par Bernard Diomède en équipe de France U20, le jeune homme rêve de rester un jour en A mais insiste aussi sur son affection pour le Cameroun, pays d’origine de son père.

Il est l’une des révélations de la saison en Ligue 1. Hugo Ekitike, auteur de 10 buts et de quatre passes décisives pour le Stade de Reims toutes compétitions confondues, a fait sa marque dans le championnat de France. A tout juste 19 ans, le joueur, disputant sa première saison dans l’élite, a fait tourner les têtes et a l’opportunité de terminer positivement à domicile face à Nice ce samedi, 38e et dernière journée.

Dans un entretien accordé à L’Equipe, la pépite du club champenois revient sur sa formation 2021-2022, partiellement entachée par une blessure aux ischio-jambiers subie fin février qui l’a éloigné des terrains pendant plus de deux mois. Courtisé par Newcastle l’hiver dernier, il explique pourquoi il ne s’est pas renseigné (“pas le timing, il valait mieux rester ici pour confirmer”). Il évoque surtout un futur possible avec le blues.

Ekitike n’a pas encore tranché entre la France et le Cameroun

Hugo Ekitike, qui est retenu par Bernard Diomède avec l’équipe de France U20 pour le tournoi Maurice Revello (qui remplace le tournoi de Toulon) du 29 mai au 12 juin, se dit “fier” d’avoir à honorer une sélection de joueurs nationaux de son pays. . Interrogé sur son envie de passer en A un jour, le jeune homme ne se cache pas : “Bien sûr que c’est un objectif, ce serait mentir de dire le contraire. Mais j’en suis loin.”

D’autant que le Rémois n’a pas encore fait le choix de sa future sélection. Egalement éligible aux Lions indomptables (son père est camerounais), il préfère “ne pas se focaliser sur une seule sélection” pour le moment. De son côté, l’intérêt d’un certain Samuel Eto’o, président de la fédération camerounaise, est bien réel.

“J’ai un lien particulier avec le Cameroun, même si je suis français. Ce sont aussi mes racines. Mais aujourd’hui, je préfère ne pas me concentrer sur une seule sélection”, a-t-il déclaré.

Reste à savoir si la possibilité de jouer avec le Cameroun à la Coupe du monde au Qatar en fin d’année. En attendant, Ekitike ne veut pas se mettre la pression et termine l’interview par une sage formule : « La Coupe du monde ? Pourquoi pas? Mais j’ai d’autres choses à voir avant. Le moment venu, je me demande : ‘Qu’est-ce que je fais ?

Leave a Comment