Football : Un ancien joueur de Ligue 1 s’est fait escroquer plus de 15 millions par ses agents

expédié

Yohan Mollo, a joué à Saint-Étienne, Monaco et Zénith Saint-Pétersbourg, entre autres. Il témoigne après avoir découvert qu’il avait été escroqué entre 10 et 16 millions d’euros par ses proches.

Yohan Mollo tout en portant les couleurs de Saint-Étienne en Ligue 1.

Yohan Mollo tout en portant les couleurs de Saint-Étienne en Ligue 1.

AFP

L’argent circule librement dans le football professionnel. Ça porte bonheur à certains et malchance à d’autres tant que les athlètes sont mal entourés. C’est exactement ce qui est arrivé à Yohan Mollo (32 ans).

Donné dans une interview carré, un footballeur interviewé par les médias, le Français a raconté une histoire tragique, la sienne. L’ancien attaquant de Saint-Étienne, Monaco ou du Zénith Saint-Pétersbourg explique avoir été escroqué de 10 à 16 millions d’euros. “Je blâme ces faits sur mes deux ex-agents. J’ai été manipulé par un gang organisé toute ma carrière parce que j’ai travaillé avec les mêmes personnes tout le temps.

Entouré de personnes toxiques

L’attaquant poursuit : « J’ai quitté la maison à 14 ans avec des ambitions et des rêves. Je me suis battu parce que je savais que dans le monde du football, il y a des combattants coriaces et que seuls les plus forts survivent. D’une certaine manière j’ai réussi, mais j’ai aussi payé le prix fort de ma notoriété en m’entourant de personnes toxiques.

“Je me suis toujours dit que l’argent que j’ai gagné dans ma carrière me servirait dans ma seconde vie. J’ai investi très tôt tout ce que je gagnais dans l’assurance-vie.

Yohan Mollo

Comment est-il possible d’être ainsi escroqué, de perdre des sommes aussi importantes ? Yohan Mollo raconte le mécanisme de cette arnaque : “Je me suis toujours dit que l’argent que je gagnais dans ma carrière me servirait pour ma seconde vie. J’ai investi très tôt tout ce que je gagnais dans l’assurance-vie. On m’a dit que cet argent fructifierait jusqu’à la fin de ma carrière, mais que je ne pourrais pas y toucher avant neuf ans.

Faux reçus tous les 31 décembre

Chaque 31 décembre, le footballeur recevait les reçus de ses gains. “Mais il s’est avéré que c’était faux. L’assureur qui m’a conseillé était de connivence avec mes agents. C’est pourquoi je parle d’un gang organisé. J’ai découvert qu’il y avait des montages de fichiers qui n’avaient pas mon vrai numéro de téléphone et une fausse adresse e-mail.

Les escrocs ont créé des attestations d’hébergement, des prêts à la consommation ont été conclus au nom de Yohan Mollo. “Mes agents avaient les codes d’accès à mes comptes, mes chéquiers.” Un de ses agents – un Russe – lui a fait signer une procuration. Il a mis la main sur 500 000 € en une journée.

Un procès en septembre

Le préjudice s’élève à 6 millions d’euros pour l’argent qui a transité par la France et 10 millions d’euros pour les droits à l’image de l’athlète. Aujourd’hui Yohan Mollo est ruiné. “Je suis banni de la banque et je suis en procès dans les banques parce que je dois de l’argent partout.”

L’un des malfaiteurs a reconnu les faits. Il a d’abord dit avoir volé 200 000 euros, puis la somme est montée à 400 000, à 800 000 et maintenant à 1,7 million. L’homme comparaîtra devant le tribunal en septembre prochain.

“Mon message aux joueurs ? Arrêtez d’être stupide, intéressez-vous à ce que vous faites.

Yohan Mollo

« Je n’ai jamais eu un niveau de vie très élevé. J’avais un rêve pour ma famille, c’était de leur acheter une maison. Ce qui m’agace aujourd’hui, ce qui me frustre, c’est que tout ce que j’ai fait dans ma vie ne m’a pas profité. Parce que tout m’a été enlevé. Mon message aux joueurs ? Arrête d’être con, intéresse-toi à ce que tu fais”, conclut le footballeur français.

Leave a Comment