Football – Ligue 1 : Metz compte sur son sauveur Didier Lamkel Zé

expédié

Trois fois buteur depuis son arrivée à Metz, l’attaquant camerounais a laissé croire le club de Granate au miracle pour tenir la course avant l’ultime journée à Paris samedi (21h).

L'attaquant camerounais de Metz Didier Lamkel Ze (L) rivalise pour le ballon avec le défenseur brésilien de Monaco Caio Henrique Oliveira Silva lors du match de football français L1 entre le FC Metz et l'AS Monaco au Stade Saint-Symphorien à Longeville-les Metz, dans le nord de la France, le 3 mars 2022 .(Photo de Jean-Christophe Verhaegen / AFP)

Metz mise sur le maintien de Didier Lamkel Zé en Ligue 1.

AFP

A sept longueurs de Saint-Étienne, alors 18e et play-off, les Mosellens ont enchaîné un nul à Montpellier (2-2) et deux victoires contre Lyon (3-2) et Angers (1-0) pour s’assurer le but du dépassement des Verts. différence et rêve de disputer un barrage la semaine prochaine face à un club de Ligue 2 des pré-barrages (Auxerre ou Sochaux, adversaires vendredi soir).

Après un premier but finalement futile à Bordeaux, où Metz s’est incliné le 10 avril après avoir pris l’avantage (3-1), Lamkel Zé a enchaîné quatre matches sans but, mais n’a pas lâché le moindre essai après une équipe psychologiquement fébrile. « Didier nous a apporté cette joie de vivre. Il est frais dans la tête”, a commenté l’entraîneur Frédéric Antonetti. “Il est crucial et c’est ainsi qu’il nous maintient en vie.”

L’international camerounais de 25 ans a pleinement joué son rôle de joker de luxe. Libéré de son prêt au club russe de Khimki par les Belges d’Anvers après le conflit armé en Ukraine, Lamkel Zé, le renfort inattendu des Grenats, s’est révélé crucial au moment où Metz avait le plus besoin de lui. Le natif de Bertoua a en effet marqué contre Lyon, puis offert la victoire et un espoir légitime à son équipe contre Angers le week-end dernier. “Didier a besoin d’apparaître un peu plus régulièrement”, souligne Antonetti.

“prenez-le comme il est”

Depuis sa formation à Lille en 2015/2016 et surtout son passage en Belgique, Lamkel Zé est considéré comme un joueur incontrôlable. Mais rien de tel à Metz.

“C’est un joueur qu’il faut prendre pour ce qu’il est”, expliquait le technicien après la victoire face au SCO. “Mais j’essaie de corriger quelques bugs sur lui. Il faut lui faire comprendre que parfois le foot c’est aussi garder le ballon, bien récupérer… » « Cette façon d’être peut être un problème sur la durée, mais sur deux mois c’est une solution. Je n’ai aucun problème avec lui. Tout le monde me parle de Didier, mais je n’ai eu aucun problème. Il doit être coupé de temps en temps, mais pas de problème, ne vous inquiétez pas », a déclaré Antonetti.

“Tu t’en souviendras toute ta vie”

Pour défendre leur place de barrage sur la pelouse des champions de France, les Grenats ont besoin de l’attaquant camerounais, d’autant plus que l’autre joueur messin normalement crucial, Nicolas De Préville, est suspendu. « Est-ce qu’on y va maintenant ? Je ne sais pas. Le football est fait pour les jeux émotionnels, c’est un beau jeu”, a résumé Antonetti.

“J’ai dit aux joueurs : si vous réussissez, vous vous en souviendrez toute votre vie. C’est pourquoi nous jouons au football, des jeux avec des émotions, avec des enjeux. Je pense juste au match de Paris, pas aux playoffs”, a-t-il ajouté. S’il permet au FC Metz de conserver sa place en L1 avec quelques buts de plus, malgré avoir passé la quasi-totalité de la saison dernière dans le bas du classement, Lamkel Zé restera dans l’histoire du club lorrain dans un peu moins de deux mois. .

(AFP)

Leave a Comment