Football Ligue 1 – La chanson sur Sala choque, les Ultras de Nice réagissent

Quatre jours après avoir perdu la finale de la Coupe de France face à Nantes (1-0), les supporters de l’OGC Nice se sont moqués du décès de l’ancien canari Emiliano Sala. Comme de nombreux acteurs du football français, le Marseillais Valentin Rongier a dénoncé l’attitude de ces ultras qui ont réagi dans un communiqué.

L’écrasant succès de l’OGC Nice face à l’AS Saint-Etienne (4-2) passerait presque inaperçu. Et pour cause, les supporters du Gym ont suscité la polémique lors de la rencontre. Encore assombri par la défaite en finale de la Coupe de France face à Nantes, les Ultras se sont moqués des circonstances entourant la mort de l’ancien canari Emiliano Sala. ” C’est un Argentin qui ne nage pas bien… Emiliano sous l’eau… ‘ a-t-on entendu mercredi dans la tribune Allianz Riviera. En tant qu’ancien coéquipier du défunt, le Marseillais Valentin Rongier a été choqué.

Le dégoût de Rongier

Forcément, comme tout le monde, j’ai été dégoûté quand j’ai vu ça. C’est vraiment de la bêtise humaine, c’est gratuit et c’est même pas drôlea réagi le centre de l’Olympique de Marseille. Ils voulaient être intéressants avec cette chanson mais s’en prennent à la mémoire de quelqu’un qui est passé au dessus d’une telle tragédie… J’étais vraiment dégoûté de voir que des imbéciles pouvaient chanter ça. Ça ternit l’image du club niçois, de tous les supporters en France, ça m’a beaucoup touché. La chanson a suscité de nombreuses autres réactions, dont celle de l’OGC Nice et de son entraîneur Christophe Galtier, à laquelle les Ultras Populaires Sud ont réagi.

Alors après une erreur, qu’elle paraisse énorme aux yeux de tous ou non, tout est remis en cause : la sortie médiatique de notre entraîneur et la communication précipitée du club avec des mots durs pour tout discréditer en tant que groupe. Évidemment, si l’on comprend les émotions que peuvent susciter les paroles de cette chanson, le second degré fait partie intégrante de la culture Ultra (…) M. Galtier parle de la plateforme comme le reflet d’une société de merde, mais ce serait Il a l’air autour, avant qu’il ne parle de nos tribunes ‘ le groupe de supporters notamment a cédé, surpris de l’ampleur de la polémique.

Leave a Comment