Football et rugby, deux grands clubs !

Seules cinq villes de France ont le privilège de jouer en Ligue 1 de football et en top 14 de rugby. Clermont fait partie de ce cercle restreint (Photo/ASM Vincent Duvivier/Clermont Foot B. Cherasse).

En France, il est rare d’avoir les deux. Jouer au plus haut niveau dans le football et le rugby professionnel en même temps est une rareté. Seules cinq villes de France peuvent s’en vanter. Enfin et surtout. Cette saison, il était temps Paris, Lyon, Bordeaux, Montpellier et… Clermont-Ferrand !

Ils seront encore cinq la saison prochaine, mais avec un léger rebondissement car les Girondins de Bordeaux n’ont pas pu éviter la relégation en Ligue 2. Ils sont remplacés par le retour de leurs cousins ​​des bords de Garonne, Toulouse Le Toulouse FC en Ligue 1.

Pour la capitale de l’Auvergne, c’est une exposition exceptionnelle qui est proposée chaque week-end. difficile à quantifier l’impact sur l’image n’en est pas moins réel. Et le pari est d’autant plus beau que ça Clermont Foot a relevé le défi de tenir le coup avec un budget d’un peu plus de 20 M€ (contre 620 millions au PSG). De loin le plus petit club de Ligue 1 cette saison 2022-2023.

Une nouvelle tribune

côté le rugby – au-delà de la fin de cycle que vit l’ASM Clermont Auvergne, comme cela se passe dans tous les clubs – on connaît les ambitions de ce club, qui est dans l’élite depuis près d’un siècle et s’efforce de retrouver son élan au plus vite quinze dernières années.

Le Clermont Foot 63 s’apprête à relever un défi de taille deuxième saison en L1. En effet, les autorités ont décidé de réduire l’élite à 18 clubs dès la saison prochaine. Quatre départs sont prévus pour juin 2023 au lieu des deux habituels. “Notre public a toujours été à nos côtés, dans un stade plein à craquer et dans une ambiance familiale”, se réjouissait récemment l’emblématique entraîneur du Clermont Foot Pascal Gastien, qui sait déjà qu’il faudra finir dans le top 16 pour rester dans l’élite du football français.

Un pari fou que le CF 63 veut faire avec une équipe régénérée au coeur d’une saison qui verra le travailExtension du Stade Gabriel Montpied accélérer avec la construction deune tribune de 6 000 carrés à partir de nov. Un projet de 41 millions d’euros porté par la Métropole, qui rêve du meilleur pour ses deux clubs phares.

Geneviève Colonna d’Istrie

Leave a Comment