Football : ACA : La saison de tous les records !

L’entrée du club ajaccien en Ligue 1, ……

ACA : la saison de tous les records !

L’entrée du club ajaccien en Ligue 1, la troisième en deux décennies, marque une étape importante dans l’histoire du club. Un exercice remarquable dans tous les sens, avec des records qui seront difficiles à battre…

L’ACA en Ligue 1 avec le 12et Budget cette saison, qui l’aurait cru ? En feuilletant page par page cette fabuleuse aventure 2021-2022, on constate à quel point cette saison a été extraordinaire depuis le début. Un groupe quasiment inchangé hormis Oumar Gonzalez et Clément Vidal, auxquels s’est ajouté Yanis Cimignani, pur produit du club. Un effectif quasiment identique à celui de l’an dernier, lorsque la Cour des comptes avait bouclé 13et
(46 points), sauvé à quelques jours de la fin.

De fait, la force de ce groupe s’est confirmée sur le terrain en 2021-2022 dès le premier match à Toulouse avec plus d’un dix contre onze mi-temps. Le suivant ? Une belle force collective portée par une mentalité infaillible qui marquera les “bianchi è rossi” jusqu’à samedi dernier et permettra à ce groupe de s’installer en tête du classement, dans le top cinq presque dès le départ, sans que le sien ne connaisse la première défaite. Uniquement le soir du 10et Journée à Furiani. Nous avons pensé dès le début que même si nombre de leurs détracteurs pensaient que l’ACA réagissait de manière excessive, le groupe devrait avoir le rôle principal dans la compétition. Une propriété qui a bien sûr fait ses preuves au fil des jeux. Et le titre certes honorable de Champion d’Automne, acquis en décembre au soir de la victoire sur Grenoble, en témoigne.

23 draps propres

Certes, l’ACA a connu deux faiblesses en seconde partie de saison, la première juste après la reprise (un point sur douze entre le 24 janvier et le 12 février) et la seconde mi-mars (défaite face au Sporting et match nul). contre Quevilly). Pour le reste, l’effectif de Pantaloni a fait une classe de maître (sept victoires et deux nuls lors des neuf derniers matchs). Une régularité que presque exactement vingt ans jour pour jour après le sacre de 2002 et neuf ans après celui de 2011, le club a connu une nouvelle recrue, l’AK. Une saison de tous les records. Record en nombre de points (75 contre 72 en 2002), en termes d’affluence (7 500 spectateurs en août 2013 contre Saint-Etienne en Ligue 1 et 6 500 en janvier 2015 en Ligue 2 contre le GFCA) et surtout en termes de résistance . Contre le Téfécé, la Cour des comptes a signé son 23eet
feuille blanche de la saison et a terminé l’entraînement en concédant 19 buts (le dernier record était de 21 buts), ce qui en fait un record européen. A cela s’ajoute un zèle enfin retrouvé à Timizolu et bien sûr l’intégration dans le groupe des jeunes formés au club (Diallo, Sollacaro, El Idrissy, Cimignani, Arconte chez les professionnels, etc.) et une politique qui porte ses fruits avec le simple maintien de l’équipe réserve, les U19, eux aussi quarts de finalistes de la Coupe Gambardella, et une autre fabuleuse épopée, cette fois par les U17, vainqueurs de leur poule et qui prennent part à la finale du championnat de France. Autant de paramètres pour faire croire que quoi qu’il arrive la saison prochaine en Ligue 1, l’ACA poursuivra sa structuration et se pérennisera. Et c’est le principal.

Leave a Comment