Féry (FCL) parle des nombreux investisseurs intéressés par les clubs de L1 !

Zapping Foot National TOP 10 : Les plus beaux maillots Ligue 1 2021/2022

La Ligue 1 n’a jamais semblé aussi forte que cette saison 2021/2022. Celle qui n’a jamais porté son nom “Ligue des Talents” comme cette année nous a offert 38 jours de folie, avec des scénarios complètement fous jusqu’à la dernière seconde et notamment la bataille au long cours entre Marseille et Monaco. De quoi attirer les convoitises de nombreuses puissances financières, comme le confie Loïc Féry dans les colonnes de L’équipe.

“Il n’y a pas un propriétaire en Ligue 1 et en Ligue 2 qui ne soit approché par des investisseurs américains ou autres et cela devient de plus en plus courant même pour les grands clubs à fort potentiel commercial et merchandising, sachant très bien que dans ces deux dernières catégories ils ne sont plus nombreux. a-t-il d’abord confié.

Le propriétaire du Lorient FC n’a ensuite pas manqué de souligner le plan de développement de la L1, qui devrait lui donner une toute autre dimension, tandis que des ajouts comme ceux de Messi et Ramos en championnat contribuent évidemment à faire avancer le cinquième Grand Championnat.

« Il se passe quelque chose d’important en Ligue 1 : leur plan de développement sur 10 ans a été validé par certains des plus grands fonds d’investissement internationaux dans le cadre de la création de la société commerciale de la Ligue. Cela n’est pas passé inaperçu auprès des investisseurs potentiels. Les ventes confirment que les choses avancent Vous ne pouvez pas être la ligue majeure avec le plus grand potentiel de croissance sans que vos clubs prennent de la valeur Les investisseurs ont clairement vu que la ligue et notre partenaire CVC prévoient que les revenus vont plus que doubler d’ici 2032 et ces ne sont pas les mots qui font la valeur de la capacité unique de nos raquettes à produire des fissures.”

résumer

La Ligue 1 n’a jamais semblé aussi forte que cette saison 2021/2022. Celle qui n’a jamais porté son nom “Ligue des Talents” comme cette année nous a offert 38 jours de folie, avec des scénarios complètement fous jusqu’à la dernière seconde et notamment la bataille au long cours entre Marseille et Monaco. De quoi attirer les convoitises de nombreuses puissances financières, comme le confie Loïc Féry dans les colonnes de L’Équipe.

Youcef Ghalaza Boudra

Leave a Comment