FC Lorient. Les Merlus en Ligue 1, “c’est bon pour l’image et pour l’économie” – FC Lorient



Le FC Lorient accueille Troyes au Moustoir ce samedi 21 mai, lors de la dernière journée du championnat de football de Ligue 1. Bordeaux remercie tout particulièrement Reims d’avoir relégué Saint-Étienne à quatre points.

Ce maintien a soulagé les supporters mais aussi la communauté économique de Lorient car, comme le souligne Alban Ragani, patron du Medef du Morbihan : « Le FC Lorient en Ligue 1, c’est bon pour l’image et pour l’économie. Cet entretien est une excellente nouvelle, même si vous n’aimez pas le football, il maintient une ville en vie.

Et ce ne sont pas les bistrots de la place Aristide-Briand à Lorient qui prétendent le contraire. “On est tous très contents, on est supporter, c’est une énorme satisfaction”, confirme Steve Dernardet, co-gérant du Parisien. un établissement. « Des anciens joueurs arrivent, explique l’entraîneur adjoint Sébastien Kerjouan. Tous deux ont repris le bistrot lors de la montée en puissance du FCL en 2020, l’année du titre de champion de Ligue 2.

Un stade en centre-ville, c’est très bien pour toute la ville.

Mieux que la ligue 2

Le Parisien fait partie de ces bars qui ouvrent le dimanche quand les Merlus jouent au Moustoir. “C’est un lieu de rencontre pour tout le monde.” Les jours de match, quelques centaines de personnes s’ébattent ici. « Un stade en centre-ville, c’est très bien pour toute la ville. Nous avons des clients fidèles », reconnaît Steve Dernardet. “Les samedis soirs sont amusants, il y a une ambiance familiale.”

Mot de Rachel Connanec, gérante de Baxo. Avec un petit penchant pour les matchs de 17h. « C’est génial, ça attire les gens avant le match et après quelques-uns ça revient. C’est mieux que 21h, les gens restent moins. Elle aussi est soulagée que le club tienne le coup. « C’est mieux pour la ville. C’est mieux pour les affaires. Elle a vu le changement depuis que les Lorienteurs sont revenus dans l’élite du football français. “Il y a plus de monde. C’est mieux que la Ligue 2.” C’est aussi mieux ce que vous pensez du lodge. “S’il y a un match samedi, ça nous ramène du monde.”

Économiquement c’est important, c’est l’emploi.

2 000 emplois indirects

Pour le patron du Medef, le FCL en Ligue 1, c’est “super important”. Pour le club. “C’est une affaire, les voir se maintenir, c’est un soulagement.” Pour le travail. “Il y a environ 2.000 emplois indirects avec les entreprises de sécurité, les entreprises de nettoyage, les agences d’intérim… C’est important économiquement, c’est l’emploi”. L’homme, qui est aussi manager Sécuriteam à Lorient, explique que “rien que pour notre groupe les soirs de match il y a 150 personnes tous les soirs”. En plus d’un club de Ligue 1, il est également destiné à abriter pouvoir d’achat et joueurs. “Il y a louer, acheter”. C’est aussi une « image de notre ville. Lorient est connu dans toute la France car le club évolue en Ligue 1″. Au même titre que le Festival Interceltique ou la voile, le football fait partie de cette reconnaissance.

Leave a Comment