Dupraz évoque les menaces qui l’ont fait quitter les Verts

Pascal Dupraz, relégué en Ligue 2 avec l’AS Saint-Etienne, a quitté le club du Forez après avoir échoué dans sa mission de maintien. Dans un entretien au Parisien, le technicien français assure avoir pris la décision de ne pas rester, quel que soit le scénario de fin de saison, après avoir reçu des menaces de mort suite à une défaite en Liga.

La mission de Pascal Dupraz dans le Forez a été courte mais intense. Et ça s’est terminé dans un chaos total chez Geoffroy-Guichard un dimanche soir de mai. Le technicien de 59 ans, arrivé à Saint-Etienne en décembre dans ce rôle de pompier de service qu’il connaît si bien, n’a pas réussi à maintenir les Verts en Ligue 1 après une défaite en barrage face à l’AJ Auxerre le 29 mai.

Envahissement du terrain, pluie de fumée sur les joueurs… Après la séance de tirs au but, remportée par le club bourguignon, la vasque a pris feu. Si la violence des supporters stéphanois a atteint son paroxysme ce soir-là, elle a marqué la saison de l’ASSE. Dans un entretien au Parisien, Dupraz assure même que le comportement d’une partie du public a été la raison de son départ.

“Quoi qu’il arrive, j’avais décidé de partir après notre défaite à Lorient (2-6) le 8 avril, confiait l’ancien entraîneur d’Evian ou encore de Toulouse, qui nie avoir un jour pensé aux prolongations. Après le match, les fans nous ont suivis. Et l’un de leurs véhicules a même heurté notre bus sur le chemin de l’aéroport. Sur le tarmac, on m’a demandé de parler à la trentaine de garçons présents. L’un d’eux m’a crié à quatre pouces de mon visage : « Espèce d’imbécile ! Tu ferais mieux de garder la batte ou on te fume.» Cette menace de mort l’a poussé à quitter le club. J’ai compris que je n’irais pas plus loin que le 30 juin ici, maintenance ou pas.

Dupraz “prend tout” mais pas la responsabilité des violences

Dans les colonnes du Parisien, Dupraz assume sa responsabilité dans la descente. Cependant, il regrette que le comportement des adeptes ait été préjudiciable. “L’échec est le nôtre, celui du joueur et le mien pour les 20 matches de championnat et les deux barrages que j’ai entraînés. Mais le huis clos contre Reims lors de la 37e journée, les tirs au but devant les tribunes vides face à Auxerre et les faits de guerre de fin de match dont je ne suis pas responsable, sous prétexte d’une relégation de l’ASSE en Ligue 2. J’accepte tout mais pas ça.

Le 3 juin, 24 heures après l’annonce du départ de Pascal Dupraz, les Verts ont officialisé la nomination de Laurent Batlles sur leur banc pour la saison prochaine. L’ancien milieu de terrain toulousain, bordelais ou grenoblois, qui a terminé sa carrière de joueur à Saint-Etienne (2010-2012), a signé aux côtés du trio actuel à la tête du club : Jean-François Soucasse (président exécutif), Loïc Perrin (coordinateur sportif ) et Samuel Rustem (PDG du club).

Leave a Comment