Duel Monaco vs Marseille, bataille pour l’Europe, Bordeaux et Saint-Etienne en grand danger… Tous les enjeux de la dernière journée

La tension demeure. Hormis le PSG, déjà sacré champion de France, de nombreuses équipes doivent encore lutter pour atteindre leurs objectifs samedi 21 mai lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1. Comme le veut la tradition, tous les toasts seront portés simultanément à 21h.

Monaco, Marseille et Rennes se battent de loin pour la deuxième place et se qualifient directement pour la Ligue des champions. Par ailleurs, Strasbourg, Nice et Lens peuvent toujours prétendre aux places 4 et 5, qualificatives pour la Ligue Europa (C3) et la Conférence de Ligue Europa (C4). De l’autre côté du tableau, il faudrait un scénario miraculeux pour que Bordeaux reste dans l’élite. Voici tous les sujets qui devraient animer la dernière journée de championnat.

Ligue des champions : Monaco doit faire en sorte que Marseille croise les doigts

Excellente forme, buteur cadré, adversaires à portée… Toutes les lumières sont allumées pour permettre à Monaco de défendre sa deuxième place à l’issue de la 38e journée. Les Blancs et les Rouges se déplacent à Lens, où une victoire devrait suffire à dépasser les rivaux marseillais, troisièmes aux points mais avec une différence de buts plutôt défavorable (-4 face à l’ASM).

Contrairement à Strasbourg sur le Vélodrome, les Marseillais seraient bien avisés de réussir un festival offensif. En revanche, en cas de défaite monégasque, un nul suffit aux joueurs de Jorge Sampaoli pour revenir à la deuxième place (idem pour une victoire contre les Alsaciens et un nul pour Monaco).

A noter que lorsque l’OM et l’ASM sont à égalité parfaite (points et différence de buts), l’article 518b de Le règlement de la Ligue 1 précise que “Les clubs sont décidés sur la différence de buts dans les matchs joués entre eux“. Donc l’OM a gagné 0-2 au match aller et perdu 0-1 au match retoure à Monaco, finirait 2e in extremis.

Coupes d’Europe : Strasbourg, Nice et Lens veulent y croire

Les places européennes sont très disputées. Avec 65 points et une quatrième place, Rennes peut encore se qualifier pour la Ligue des champions grâce à la différence de buts, bien supérieure à celle de Monaco et Marseille. En cas de victoire à Lille, les joueurs de Bruno Genesio s’assureront au moins une place en C3 pour la deuxième saison consécutive.

Cependant, une défaite dans le nord pourrait entraîner une qualification facile pour la conférence de la Ligue Europa et même une absence totale de compétition européenne pour les Bretons. Strasbourg (cinquième du championnat, à deux points de Rennes) reste sur le qui-vive et veut surprendre les Marseillais pour couronner leur beau championnat en jouant l’Europe la saison prochaine, une première en seize ans.

Nice (6e, à égalité avec Strasbourg) et Lens (7e, 61 points), pour leur part, peuvent être pour l’heure écartés des places européennes et croient encore à un renversement de tendance. En route vers Reims, les Aiglons doivent s’imposer au score fluvial pour être sûrs de dépasser Strasbourg. Les Sang et Or (vs Monaco) ne sont plus maîtres de leur destin mais sont voués à l’emporter.

Maintenance : Utilisation quasi impossible pour Bordeaux, Saint-Etienne et Metz tremblent

L’affluence serait de 99% pour Bordeaux, condamné à un immense exploit lors de cette dernière journée. Pour rester dans l’élite, les Girondins (20e avec 28 points) doivent battre Brest avec une pluie de buts, tandis que Metz, en barrage (31 points), qui rencontre le PSG, en concède un grand nombre dans le même temps. Saint-Etienne (19e, 31 points) doit aussi perdre face à Nantes. Il y a donc peu de temps pour l’optimisme dans le sud-ouest. En conférence de presse jeudi, l’entraîneur bordelais David Guion réfléchit déjà“comprendre” ligue 2

POSSÈDE A égalité de points, Metz et Saint-Etienne doivent oublier la peur du rien pour remporter le barrage. En cas de victoire, les Messins conserveront sans doute leur place de barrage à moins que les Verts n’écrasent les Canaris.

Meilleur buteur : Mbappé ou Ben Yedder ?

La course au meilleur buteur se déroule également sur la corde raide. Sauf gros rebondissement samedi, la couronne tombera sur la tête soit de Kylian Mbappé, soit de Wissam Ben Yedder. L’attaquant du Paris Saint-Germain caracole à 25 buts, une unité devant le Monégasque.

Dans ce duel de “Goleader”, Mbappé semble avoir l’avantage. La 38e journée voit les champions du monde 2018 et leur famille rencontrer Metz, 17e défenseur de Ligue 1. La tâche pourrait s’avérer un peu plus compliquée pour Ben Yedder à Bollaert. Il a réussi un triplé contre Brest (4-2) lors de la 37e journée mais a montré sa grande forme.

Leave a Comment