Djibril Sidibé n’a pas encore dit son dernier mot !

Qu’est-ce qui vient après cette annonce ?

12 titularisations en Ligue 1, 949 petites minutes de jeu, aucune passe cruciale à la gueule. Voici le bilan de Djibril Sidibé (29 ans) sous les couleurs de l’AS Monaco cette saison. Cadre asémiste Lors du match aller pourtant, l’international tricolore (18 sélections, 1 but) a connu une deuxième partie d’exercice moins passionnante. Le natif de Troyes, qui s’est blessé aux ischio-jambiers en janvier dernier avant de rejoindre le banc monégasque, a fait les frais du dynamisme du club de la principauté, notamment dans le sprint final (neuf victoires et un nul lors des dix derniers matches). Troisième au terme de 38 journées, l’ASM de Philippe Clément dispute les barrages de la Ligue des champions en tant que tel.

Djibril Sidibé tacle Philippe Clément !

Interrogé sur cette fin d’expérience délicate côté ASM, l’ancien Lillois, passé dans la hiérarchie par Aguilar et Vanderson, a tout de même tenu à faire un discours positif sur le bilan global de sa saison : “J’ai assumé un rôle différent en restant positif, en conseillant mes coéquipiers et en m’engageant à m’entraîner alors que certains joueurs peuvent être à 20% alors que l’entraîneur ne leur fait plus confiance. J’ai joué le jeu jusqu’au bout, même si c’était difficile à accepter.”. Et pour cause, aigri et frustré, Sidibé n’a alors pas manqué de rappeler sa vérité, notamment concernant les négociations pour son renouvellement : “Je n’ai entendu aucun argument qui me rassure, pas en termes de temps de jeu mais en termes d’avenir. Aussi le contrat, à mon avis, n’était pas à la hauteur de ce que je mérite en termes de durée et de salaire sans être trop gourmand..

« Mon refus de renouveler a déclenché la suite. Contre Strasbourg (0-1, le 13 mars) je ne suis ni mauvais ni exceptionnel et j’entre dans la pause. J’ai demandé pourquoi au coach (Philippe Clément), qui n’a pas pu me donner d’argument concret. Il m’a dit que ce que je fais dans les ateliers physiques, tactiques et techniques est bien. Je ne vois donc pas d’autre raison que l’extension.Alors elle a lâché Sidibé dans une interview avec L’équipe. Persuadé d’avoir été relégué sur le banc pour des raisons contractuelles, l’ancien défenseur des Toffees, champion de France avec l’ASM en 2017, n’a pas manqué l’occasion de lancer un duel bien appuyé à sa direction et plus précisément à l’envoi du successeur de Niko Kovac à la Banque monégasque.

Qatar en vue !

“Je sais que chaque footballeur doit se remettre en question, c’est ma mentalité. Les choses sont un mystère pour moi, mais je n’ai jamais triché. Je n’ai pas demandé de minutes comme l’entraîneur l’a dit parce que la compétition ne me dérange pas. Si le club décide de soutenir les jeunes, je l’entends, mais le parcours m’a déçu par rapport à tout ce que j’ai fait. J’ai joué avec Kovac (sorti pendant les vacances), Clément m’a tout de suite montré sa confiance et quand ma prolongation a été impossible, tout a disparu. Je suis déçu de la fin, mais Falcao n’a pas fait d’adieu extravagant ici, ni Jovetic non plus. Au milieu, il y a très peu de reconnaissance.. Déçu, c’est celui qui a atteint les demi-finales de la Ligue des champions en 2017, mais qui est toujours ambitieux et veut désormais se battre.

“Je ne veux pas aller dans des endroits exotiques, je veux jouer le plus de matchs possible à très haut niveau, viser la Coupe du monde, même si je sais que je viens de très loin. 2018 est inoubliable mais c’est fini, je ne crierai pas “j’ai gagné la coupe du monde, regarde moi”. Je veux ressentir ces sensations le plus souvent possible car je n’ai plus de problèmes physiques. Quand je me sens bien, je ne vois pas pourquoi je devrais me priver de ces rêves. j’ai encore faim (…) Je suis toujours prêt pour le très haut niveau et les blessures sont passées. De toute façon, les grands clubs ont des outils assez sophistiqués pour scanner les joueurs et je suis très bien soutenu physiquement, je ne suis pas inquiet.. Reste à connaître le futur objectif du Champion du Monde 2018, qui a déjà plusieurs options via le Rhin.

Leave a Comment