Diamond League – Thompson-Herah et Bromell gagnent, pluie de “MPM”

Entouré de forêts de pins, avec les montagnes de l’Oregon à peine visibles derrière la grisaille, Hayward Field, qui accueillera les Championnats du monde du 15 au 24 juillet, a été frappé par de la bruine et un vent léger qui a dépassé les 14 degrés Celsius annoncés abattus. Malgré ces conditions, dignes d’un épisode de “Twin Peaks”, la série culte de David Lynch, dont les événements se déroulent dans l’Etat voisin de Washington, pas moins de huit meilleures performances mondiales de l’année ont pu être recensées. Mais pas dans les disciplines suprêmes sur 100 m, une piste légèrement humide est à blâmer.

Malgré l’absence du champion olympique italien Marcell Jacobs, la formation masculine était toujours attrayante. Une absence qui a profité à Bromell, qui a justifié son invitation en s’imposant 93/100 en 9 secondes. L’Américain confirme qu’il est l’homme en forme sur la piste en ce moment. Le 1er mai en Floride il avait avalé la ligne droite en 9.75. Mais son temps est invalide car le vent est trop favorable (2,1 m/s).

Coleman vaincu mais satisfait

athlétisme

5,91 m “seulement” : Duplantis s’impose, mais fait la moue

HIER A 06:51

Je suis content d’avoir gagné, mais j’avais l’impression d’avoir raté beaucoup de points techniques‘ a commenté Bromell, pourtant auteur de son meilleur moment de l’année. Il a battu son compatriote médaillé d’argent de Tokyo Fred Kerley (9,98) et le champion du monde en titre Christian Coleman (10,04). Ce dernier s’est également amélioré pour sa deuxième course de la saison depuis sa suspension de 18 mois pour violation de localisation.Ça s’est plutôt bien passé, mais je pense que je peux arranger beaucoup de choses‘ a-t-il confié.

Le médaillé d’argent de Tokyo, le Canadien Andre de Grasse, a raté la rencontre en 9e (10.21) et la jeune sensation Erriyon Knighton (10.14), qui à seulement 18 ans était le quatrième homme le plus rapide du 200m à Baton (19.49) Rouge a été classé 5e plus tôt ce mois-ci (10.14 ).

Chez les femmes, la double médaillée d’or olympique Elaine Thompson-Herah a gagné en 10,79, son meilleur temps cette saison. “Cela montre que je suis sur la bonne voie. Je suis là où je dois être” commenta-t-elle, sinon contente “plus de douleur à l’épaule“. Sha’Carri Richardson, également à la recherche de sa forme optimale, s’est installée avec une deuxième place en 10.92, facilement son temps de référence cette année.

Norman impressionné

Le sprinteur de 22 ans a fait sensation lors des essais olympiques américains de l’an dernier lorsqu’il a couru en 10,64 (avec l’aide du vent) en demi-finale avant de remporter la finale. Mais elle avait été bannie des jeux de Tokyo pour avoir fumé du cannabis. Parmi les « MPM », figure celui de Michael Norman, vainqueur du 400 m en 43 sec 60. L’Américain, qui n’avait plus couru aussi vite depuis 2019, a signé son deuxième meilleur temps personnel, quinze centièmes de son quatrième meilleur temps total. -temps ( 43.45).

En l’absence de Rai Benjamin, la Brésilienne Alison dos Santos, médaillée de bronze à Tokyo, a remporté le 400 m haies en 47 secondes 23, améliorant d’un centième de seconde son MPM réalisé il y a deux semaines à Doha. L’Ethiopien Berihu Aregawi a également signé le meilleur temps de la saison sur 5.000 mètres en 12 min 50 s 05, tout comme Jakob Ingebrigsten (Norvège), vainqueur du mile en 3 min 49 s 76, Ryan Crouser, double champion olympique et record du monde. titulaire au lancer du poids, il a réussi un lancer de référence de 23,02 m.

Dans le “MPM” féminin également pour la Britannique Kelly Hodgkinson sur 800 m (1:57.72), la Kényane Faith Kipyegon sur 1.500 m (3:52.59) et la Kényane Norah Jeruto sur 3.000 m steeple (8:57,98). Enfin, la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Price, octuple médaillée olympique, a tranquillement remporté le 200 m (22.41), tout comme la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn, médaillée d’or olympique en titre, sur le 100 m haies (12.45).

(Avec AFP)

athlétisme

Coleman, Thompson-Herah : Runway to the Stars s’ouvre à Eugene

HIER A 21H45

athlétisme

Mayer se sépare de son entraîneur

25 mai 2022 à 19h21

Leave a Comment