Déplacement à Saint-Etienne avec les supporters de l’AJA : “Ça fait dix ans qu’on attendait ça, ça y est !”

Une énorme libération. cris et larmes de joie. Après dix ans d’attente, les supporters auxerrois reviennent en Ligue 1. À la fin d’une soirée qu’ils n’oublieront jamais.

Au stade Geoffroy Guichard, le célèbre Chaudron, sur le parking réservé aux supporters, près de 2 000 supporters de l’AJA ont chanté et dansé pendant quelques minutes après le tir au but décisif de Birama Touré. “On est en Ligue 1 ?! On est en Ligue 1 ?!” scandaient-ils à tue-tête alors que leurs adversaires stéphanois envahissaient la pelouse de colère.

Je n’avais qu’un an quand nous sommes descendus, c’est incroyable, je suis si heureux ?!

“C’est incroyable, ça fait dix ans qu’on attend ça et on y est ?!, lâche Jérôme, très ému. C’est une soirée que je n’oublierai jamais…” Les larmes aux bras de son père, Mathys, Un jeune homme de Auxerre, écharpe autour du cou, va découvrir le plaisir d’accompagner ses joueurs en Ligue 1 : “J’avais qu’un an quand on est tombé, c’est incroyable, je suis tellement content ?!”

Avant la libération, les Ajaïstes ont parcouru tous les États pendant plus de deux heures, dans une ambiance électrisée dans les gradins. Face au mur vert de la courbe, les Auxerrois, emmenés par des Ultras renforcés, ont donné leur voix pour encourager la bande à Furlan. Une première mi-temps tendue, qui a entre-temps laissé des regrets aux visiteurs. “On s’attendait à mieux malgré quelques occasions”, a commenté Michaël. “Il faut lâcher les chevaux, on n’a pas le choix en deuxième mi-temps, il faut marquer même si on en prend un”, ont ajouté Dimitri et Manu, venus du Var.

prime “C’est une grande libération” : la réaction de l’entraîneur Jean-Marc Furlan après Saint-Etienne – AJA

applaudissements des fans

Alors que Hamza Sakhi ouvrait le score, le Park hurlait comme un seul avant de tomber dans le silence alors que Stéphane égalisait. De longues minutes interminables se sont ensuite écoulées avant la séance de tirs au but plus tard dans la soirée. Cachés derrière leurs écharpes, dos aux tireurs, les yeux levés vers le ciel pour implorer les dieux du football, chacun a vécu sa séance à sa manière. Avant le meeting, pour célébrer en totale communauté la victoire qui revient à monter dans l’élite.

La fête a failli être gâchée par les incidents à l’intérieur et à l’extérieur du stade stéphanois. Les supporters icaunais se sont assis sur le parking pendant des minutes, pensant qu’ils ne pourraient pas faire la fête avec leurs héros du jour. Ces derniers ont finalement été libérés vers 23h45 pour venir applaudir avec leurs supporters, qui ont scandé les noms du président, de l’entraîneur, du gardien de l’AJA. Avant de terminer par un « merci Auxerre » et de repartir. Au départ d’Auxerrexpo à 11h, douze bus d’escorte devaient rentrer tard dans la nuit, dans une ambiance qui s’annonçait encore plus échauffée qu’à l’aller…

L’AJA est montée en Ligue 1 en allant aux tirs au but à Saint-Étienne (1-1, 5-4 aux tirs au but). Découvrez le jeu avec notre Live!

Antoine Compigné
[email protected]

Leave a Comment