Déjà enregistré deux départs ?

C’est l’heure du grand ménage à Bordeaux après un 20e Place équivalant à une relégation en Ligue 2. Egalement en grand danger financier, les Girondins veulent vendre pour sortir la tête de l’eau. Et deux premiers joueurs ont pu partir rapidement : Sékou Mara et Hwang Ui-jo.

Dessin : "Mercato Bordeaux : Déjà enregistré deux départs ? "

© Site officiel des Girondins de Bordeaux

Un danger plane sur les Girondins de Bordeaux. Déjà relégué sur le plan sportif à l’issue de la 38ee et lors de la dernière journée de Ligue 1, les Bordelais peuvent sombrer encore plus bas en finissant la lanterne rouge, avec un passage tant attendu devant la DNCG, gendarme financier à qui les Girondins doivent rapporter 20 millions d’euros avant le 14 juin prochain. Si tel n’était pas le cas, Bordeaux pourrait être rétrogradé administrativement en National.

Par conséquent, pour éviter une telle catastrophe, les Marines et les Blancs doivent vendre. Convoités par de nombreux clubs, Hwang Ui-jo et Sékou Mara, deux des rares victoires bordelaises de la saison, risquent de partir prochainement.

Un transfert à quelques centaines de kilomètres

Et les deux attaquants bordelais ont su trouver un socle commun… à Montpellier ! Déjà intéressé depuis mars, le club héraultais serait revenu dans le train. Et il faut dire que vu leurs performances (6 buts en 21 matchs de Ligue 1 pour l’international français, 11 buts et 2 passes décisives en 31 matchs pour le Sud-Coréen) son prix est donné. Tous deux sous contrat jusqu’en juin 2023, ils ont une valeur marchande de 10 millions d’euros (3 pour Sékou Mara, 7 pour Hwang Ui-jo).

Ceux qui ne connaissaient que Bordeaux en France pouvaient s’envoler pour Montpellier. Mais la compétition sera rude pour les Montpelliérains, surtout sur record Sékou Mara suivi par l’OM, ​​Monaco et divers clubs européens. Les deux joueurs joueront-ils ensemble sous la même tunique la saison prochaine ? Bordeaux récupérera-t-il 10 millions d’euros ? Réponses dans les prochaines semaines.

Leave a Comment