de D4 à une finale européenne en 10 ans, raviver un mythe

C’est ce qu’on appelle la résurrection des cendres. Relégué en quatrième ligue écossaise il y a dix ans en raison de problèmes financiers, le club des Glasgow Rangers se prépare pour la finale de Ligue Europa face à Francfort à Séville ce mercredi 17 mai (21 heures). Un retour incroyable. Avec la victoire face à Leipzig en demi-finale (0-1, 3-1), le club écossais a enfin bouclé le pire chapitre de son histoire.

Il a su en écrire le meilleur en battant le club allemand et en remportant un succès continental pour la première fois depuis 1972 (Coupe des Coupes). Les Rangers se sont inclinés face au Zenit Saint-Pétersbourg (0-2) en finale de la Coupe UEFA 2008 (l’ancien nom de la Ligue Europa). Ce serait exceptionnel que ce petit pays que tout le monde méprise remporte la Ligue Europa.​ salive Loïs Guzukian, spécialiste du football écossais, qui a tweeté ses 5 250 followers (@ScottishFr). En début de saison peu, sinon tous, les observateurs auraient misé sur un tel parcours en compétition. Pas même les fans. Si vous leur aviez dit cela, personne ne l’aurait cru.

Un voyage incroyable

Les joueurs y ont cru. Dépassés en championnat par leurs rivaux du Celtic, ils misent sur la Coupe d’Europe. Et surpris par l’élimination du Borussia Dortmund, de l’Etoile rouge de Belgrade, de Braga et de Leipzig en phase finale. La situation d’outsider leur convient très bien. Ils seront en Espagne mercredi. Sur le papier, Francfort est le favori. Ça va être difficile de gagner, mais si on regarde leur saison, ça a été le cas à chaque fois, sauf peut-être contre Belgrade. C’est une finale, tout peut se jouer sur un détail.

En bonne condition, Gers a connu un début de saison plus difficile, ponctué par le départ de Steven Gerrard vers Aston Villa, celui qui leur avait permis de remporter le titre de champion d’Ecosse la saison dernière, leur premier depuis une décennie. L’arrivée de Giovanni van Bronckhorst a permis de remobiliser l’équipe.

Avec un budget d’environ 50 millions d’euros, ce qui correspond à un club comme le FC Metz, les Rangers ont recruté de manière ciblée et très réussie. Tavernier, flanc droit et meilleur buteur de la Ligue Europa, Alfredo Morelos, meilleur buteur de l’histoire des Rangers en Coupe d’Europe ou Glen Kamara, pilier du milieu de terrain acheté pour une bouchée de pain (65 000 euros) ne sont que quelques exemples d’un club qui a réussi pour bien travailler. Et qui pourrait repartir mercredi soir comme un phénix.

Ligue européenne. Glasgow Rangers : De D4 à une finale européenne en 10 ans, raviver un mythe

Leave a Comment