David Guion seul face aux médias et aux supporters – Girondins

Les médias sont le lien entre le club et ses supporters. Aujourd’hui, en début d’après-midi, David Guion s’est retrouvé seul devant les journalistes et donc devant les supporters des Girondins de Bordeaux. Ni le président, ni le directeur sportif, ni un joueur n’ont voulu ou pu s’exprimer avant le possible dernier match du CGB Ligue 1 avant le passage historique en Ligue 2.

L’entraîneur bordelais est apparu désabusé, découragé et isolé face aux journalistes. Néanmoins, il a continué à faire preuve de solidarité avec la direction du club et ses joueurs.

Sensibilisation à l’environnement du club seulement maintenant ?

David Guion : “Je commence à avoir une bonne analyse de l’environnement. J’ai une bonne analyse de mon dressing. Il n’est pas encore temps de faire le point. On verra dans dix jours.

Nous n’avons pas vu le match de mercredi ensemble. Je l’ai suivi. C’est difficile de décrire ce que j’ai ressenti à la mi-temps (NDLR : l’ASSE menait 2-0 et Bordeaux était relégué).

Quel match contre Lorient ?

“Ce qui m’intéresse, c’est mon équipe et ce que j’attends de ce match. Les Girondins à la 20e place, c’est une anomalie. Tout le monde a joué en Ligue 1, je suis convaincu qu’on a de bons joueurs et je veux qu’on fasse la démonstration.”

Le contenu que nous proposions à Angers est difficile. Ce qui m’intéresse, c’est la fierté et l’orgueil. Que cela montre qu’ils sont des joueurs de Ligue 1 et qu’ils ont le niveau pour gagner un match de Ligue 1. Notre situation est méritée. Nous n’avons pas fait ce qu’il fallait. Je leur demande juste de se libérer et de ne penser qu’au football. Nous leur avons parlé de l’établissement, du personnel. Tu dois retrouver un peu de fierté demain soir.

Si nous pouvions gagner ce match, ce serait quelque chose d’important en termes d’environnement. Je veux que mes joueurs laissent un jeu réussi, libre d’expression collective et individuelle.

Les supporters, je comprends leurs déceptions, leur frustration. Ils sont habitués aux titres, les bonnes années. Quand ils voient les Girondins à cet endroit, ils sont évidemment mécontents et frustrés. Ils feront ce qu’ils ont à faire.

C’est un club historique et emblématique très bien représenté par ses supporters. Nous assumons cette grandeur et devons leur redonner leur amour et leur attachement au club. Nous avons totalement échoué cette année. C’est entièrement notre responsabilité.”

Joueurs ayant joué au football en salle sans autorisation

“La direction a pris le dossier en main et va gérer le dossier. J’ai été informé dans la semaine. Les joueurs ont rencontré la direction et ils sont à ma disposition.”


Restera-t-il à Bordeaux ?

“Pour être honnête, je trouve inapproprié de parler de moi en ce moment. Ce qui m’intéresse, ce sont les Girondins. Je suis aussi concentré sur le jeu.” Je suis marqué et attristé par la situation au classement des Girondins. Je suis touché. Je suis mécontent et déterminé à convaincre mes joueurs de jouer à leur niveau demain.”

Sur le silence de Gérard Lopez et Admar Lopes ?

Je travaille en étroite collaboration avec mon président. Je lui parle beaucoup. Je suis en contact avec Admar. On se voit régulièrement avec Thomas Jacquemier. Nous sommes ensemble et nous pensons ensemble. Je ne me sens jamais seul.”

Retours et blessures ?

“Danylo a repris l’entraînement collectif hier. Thibault Kildjé s’est entraîné normalement. Stian Gregersen restera absent.”

Se sent-il trahi par ses joueurs ?

“Non, je ne me sens pas trahi par les joueurs. C’est mon boulot de tirer les leviers. Je n’ai aucun regret. Les gars manquaient de confiance pour s’exprimer pleinement. Certains ont montré trop de défauts et pas assez de moyens pour faire face à l’échec collectif surmonté . “

A propos des chansons de Nice face à Emiliano Sala

“C’est inhumain de s’en prendre à quelqu’un qui est mort dans un accident tragique. C’est un manque total de respect. Je ne sais pas si le club fera quelque chose mais je n’ai aucun doute.”

La vidéo :

Ce navigateur n’est pas compatible avec iframes

Leave a Comment