Christophe Hutteau : “Quitter David Guion est une grosse surprise pour moi” – Girondins

L’agent de joueurs Christophe Hutteau s’est exprimé sur la situation des Girondins de Bordeaux dans l’émission de France 3 Aquitaine Dimanche en politique.

Le problème des Girondins est-il passé avant cette saison ?

Christophe Hutteau : “Ce à quoi nous assistons aujourd’hui est sans doute la conséquence de la grande bêtise depuis que M6 a vendu le club, où les dirigeants et ex-propriétaires sont venus non pas pour servir mais pour se servir eux-mêmes. . Donc globalement, la gestion de Gérard Lopez n’a pas été bonne d’un point de vue sportif, mais on ne peut pas non plus lui attribuer 100% de responsabilité.

Il est arrivé quelques jours avant la reprise du championnat, pour des raisons que nous connaissons. Admar Lopes, son directeur sportif, a été signé avec moins de moyens. Quand on fait venir autant de joueurs, on ne peut pas réussir à 100%, ça n’existe pas. Je pense aussi que le choix de l’entraîneur est désastreux et le départ de David Guion est une grosse surprise pour moi.”

Le rôle des Ultras à Bordeaux

« Le rôle des supporters à Bordeaux cette saison a été pour le moins ambigu et a dû voir que ce n’était pas positif, dans le sens où ça n’a pas réussi. Ils n’ont pas réussi à dépasser les supporters. Il y a eu une multitude d’inquiétudes et d’accusations de racisme contre Benoît Costil, qui a été l’un des grands artisans du maintien de Bordeaux en Ligue 1 l’an dernier, et c’est pour ça que je dis que le feu couve depuis très longtemps.

Alors le rôle des supporters est du ressort de Gérard Lopez, lui-même leur a donné tant d’importance. Pourquoi ? Je n’en sais absolument rien. Après ça, on ne peut pas leur enlever leur amour pour le club, c’est indéniable.”

Le football amateur souffre-t-il de l’absence des Girondins de Bordeaux ?

“Je pense que le club professionnel souffre également, dans le sens où aujourd’hui vous allez dans des écoles de football et vous demandez aux petits enfants dans quel club ils aimeraient signer et faire carrière? Je pense que les Girondins de Bordeaux arrivent avec cette 20e place ou je ne force pas la ligne en réaffirmant aujourd’hui que les Girondins de Bordeaux ne représentent pas auprès des jeunes ce que les Girondins de Bordeaux représentent auprès de notre génération.

La décision de la DNCG sera-t-elle annoncée rapidement ?


“Oui, ce sera annoncé le jour même puisque les Girondins de Bordeaux seront reçus en délégation par le Service National de Contrôle et d’Administration de la Ligue de Football Professionnel mardi matin.

Pour ceux qui ne connaissent pas le football, cette commission vise à confirmer la bonne ou la mauvaise santé des clubs. Si le club est sain, aucune mesure coercitive ne sera prise. Si ce n’est pas le cas, il y a des problèmes, ce qui est du moins le cas des Girondins de Bordeaux.

La commission peut effectivement descendre d’une division supplémentaire. Elle peut interdire le recrutement, elle peut gérer sa masse salariale. La commission dispose d’une variété d’outils pour essayer de contrôler et d’arrêter le saignement. Maintenant, je pense que nous sommes éliminés par rapport aux Girondins de Bordeaux parce que l’hémorragie s’est transformée en un trou béant, alors…”

Sur la situation des jeunes joueurs

“Il y a aussi beaucoup d’incertitude et d’inquiétude de la part des familles, car il s’agit de l’avenir des garçons qui sont au centre de formation, dont certains se retrouvent en fin de contrat et à qui on a dit qu’ils ne signerait pas.

Il y en a d’autres qui sont en fin de contrat pour qui Bordeaux a fait des propositions de renouvellement et je suis bien informé que les propositions financières proposées sont ridicules. Je n’ai jamais vu ma carrière d’agent là-dedans. Donc, évidemment, il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup d’inquiétude.”

Leave a Comment