Charttrain Jean-Philippe Krasso a fêté sa montée en Ligue 1 avec l’AC Ajaccio

Le Chartrain Jean-Philippe Krasso a vécu une autre soirée de folie samedi 14 mai. Une victoire 1-0 sur le leader toulousain a vu son club l’AC Ajaccio, deuxième, confirmer son retour en Ligue 1 huit ans après avoir été relégué. Reste à savoir si Krasso, prêté par Saint-Étienne, club relégué de Ligue 1, poursuivra sa carrière la saison prochaine dans l’élite avec le club corse ou peut-être en Ligue 2 avec les Verts*…

Jean-Philippe, avez-vous fêté la promotion avec Ajaccio ?
Oui, et depuis samedi j’ai eu très peu de temps pour me reposer, nous avons fêté pendant trois jours.

Cette montée en Ligue 1 n’était pas exactement prévue pour l’ACA après une saison 2020-2021 compliquée (13e)…
Au départ ce n’était pas le but de jouer l’accession. Par la suite, au fil des jours où l’entretien était rapidement assuré avec un titre de Fall Champion, les objectifs ont été revus à la hausse.

« Les supporters d’Ajaccio m’ont même composé une petite chanson ! »

Jean-Philippe Krasso (Attaquant de l’AC Ajaccio)

Vous êtes arrivé à Ajaccio en janvier, comment s’est passé votre déménagement ?
Compte tenu de mon temps de jeu réduit et du changement d’entraîneur à Saint-Étienne (ndlr : Pascal Dupraz a remplacé Claude Puel en décembre) nous avons travaillé avec mon agent pour me trouver un club et cela s’est fait assez rapidement avec Ajaccio jouant la promotion A. C’était un défi passionnant !

Une entame encore compliquée avec deux défaites ?
Oui, on a perdu contre le Paris FC (2-0) et à domicile contre Guingamp (0-1), on s’est battu à l’arrivée, j’ai eu quelques occasions… On s’est bien repris après parce qu’on n’a pas seulement perdu une fois (0-1 contre Bastia) sur les 14 derniers matchs, avec 4 buts et 2 passes décisives pour moi.

Avez-vous été adopté par les supporters ?
Oui, ils ont même composé une petite chanson pour moi. Super intégration et super expérience !

La saison a dû être dure puisque vous avez mieux terminé en défense (19 buts) mais seulement 12e en attaque (39 buts) avec des victoires souvent serrées…
Le but était d’obtenir les 3 points à chaque fois. Une victoire 1-0 était souvent suffisante. Si vous regardez Auxerre, ils ont marqué presque deux fois plus de buts que nous (61 buts) et ils ne sont pas promus (NDLR : l’AJA est troisième et barrage). La force de l’équipe était la solidité défensive, on avait ça. Et donc nous sommes fiers !

« C’était plus fort avec Épinal ! »

Cette ascension est-elle plus forte que votre parcours en Coupe de France avec Épinal** ?
J’ai mis l’aventure avec Épinal au dessus car je suis arrivé avec Ajaccio en route. Même si j’ai vécu des moments exceptionnels dans cette ascension, nous avions vraiment fait du chemin avec Epinal, notre parcours a été compliqué mais beau. C’était plus fort à Épinal, oui.

Où s’écrira désormais votre avenir ? Car il te reste encore un an de contrat avec Saint-Étienne…

Pour l’instant, je reviendrai à Saint-Étienne dans l’espoir que le club perdure.

Est-ce une situation particulière que vous vivez ?
C’est quelque chose de spécial, c’est vrai, mais maintenant je change d’avis et je pars en vacances.

Votre avenir peut-il se situer à Ajaccio ?
Je ne sais pas, je ne sais pas ce que Saint-Étienne compte faire de moi.

Jean-Philippe Krasso a été prêté au Mans (National) la saison dernière

Votre décision ?
Je veux jouer en Ligue 1 ! Nous verrons ce qui se passera. Je ne suis pas fermé à d’autres propositions, à d’autres championnats, si ce n’est Ajaccio ou Saint-Étienne.

* A une journée de la fin, Saint-Étienne, 19e, est relégué avant de se déplacer à Nantes. L’ASSE sera au mieux un barrage s’il parvient à dépasser Metz, qui est à égalité de points avec les Verts qui évolueront au PSG.
** Épinal, en National 2, avait atteint les quarts de finale de la Coupe de France 2019-2020 (éliminé par Saint-Étienne, 1-2) après avoir sorti Lille (2-1, doublé par Krasso).

Né le 17 juillet 1997 à Stuttgart (Allemagne). 23 années. Attaquant.
Ses clubs : Chartres Horizon, Lorient (centre de formation), Schiltigheim (N2, 2017-2018), Épinal (N2, 2018-20), Saint-Étienne (L1, 2020-2021), Le Mans (prêt/N1, 2021), Saint- Etienne (L1, 2021-2022), AC Ajaccio (prêt/L2, 2022).
Ses statistiques cette saison
Saint-Etienne (L1) : 16 matchs, 1 but, 1 passe décisive.
CA Ajaccio (L2) : 15 matchs, 4 buts, 2 passes décisives.

Jean André Provost

Leave a Comment