Ces trentenaires reprennent la chocolaterie Abalain à Saint-Brieuc – Saint-Brieuc



Les curieux n’auront pas manqué la lumière qui jaillit de la chocolaterie-pâtisserie Abalain de la rue Glais-Bizion à Saint-Brieuc. A l’intérieur, Jérôme et Hafida Pinel, qui ont racheté la boutique le vendredi 29 juillet, planchent sur la réouverture de la boutique, prévue le mardi 16 août.

Pour le couple, 39 ans pour lui et 36 pour elle, c’est un vrai projet de vie. Ils se sont rencontrés il y a 17 ans à Perros, lui comme pâtissier, elle dans l’hôtellerie. Avant de poursuivre leur route et de s’envoler vers le Morbihan où ils ont passé leurs sept dernières années. “J’étais gérant d’une confiserie-chocolaterie près de Vannes”, explique l’homme de Tréguidel. “Et j’ai travaillé dans la vente”, poursuit son associé.

L’envie de continuer l’histoire

Il y a un peu plus d’un an, ils ont eu envie de se lancer dans une nouvelle aventure. « Il y a eu la captivité, une envie de revenir dans les Côtes-d’Armor. Et puis nos deux enfants seront des adolescents, donc plus indépendants”, raconte Hafida Pinel. Le couple s’est mis en quête d’une entreprise à reprendre avant d’être contacté l’an dernier au sujet de la chocolaterie Abalain. « Nous cherchions un endroit qui n’était pas désinfecté. Ici, ça a tout de suite collé à nos envies », explique le chocolatier.

Nous voulons faire partie de cette histoire, nous n’avons pas l’intention de faire une révolution.

Le couple, qui oscille entre création et reprise, n’hésite pas longtemps. “Cette chocolaterie a une histoire vraie”, souffle Jérôme Pinel. « Il y a eu Mme Bagourd, puis M. Quinton, qui est toujours propriétaire des murs, et M. Abalain. Nous voulons faire partie de cette histoire, nous n’avons pas l’intention de faire la révolution.

Deux employés, un stagiaire

Les habitués du magasin trouveront donc les recettes qu’ils adorent, comme les fameuses coquilles Saint-Jacques. “On va s’occuper de la gamme”, confirme Hafida Pinel. Et si le couple compte apporter sa patte, il le fait en écoutant les clients. “Notre carte va évoluer au fil des saisons et des retours des gens”, explique le chocolatier. Qui s’appuiera sur son expérience de pâtissier, acquise notamment à l’Hôtel Diane à Sables-D’or-les-Pins ou à L’Agapa à Perros-Guirec.

Fort de ses nombreuses expériences à l'Hôtel Diane à Sable-D'or-les-Pins ou à L'Agapa à Perros-Guirec, Jérôme Pinel se lance dans une nouvelle aventure en reprenant la chocolaterie et pâtisserie Abala
Fort de ses nombreuses expériences à l’Hôtel Diane à Sable-D’or-les-Pins ou à L’Agapa à Perros-Guirec, Jérôme Pinel se lance dans une nouvelle aventure en reprenant la chocolaterie-pâtisserie Abalain à Saint-Brieuc. . (Le Télégramme/Julien Molla)

Dans cette nouvelle aventure, le couple souhaite également s’appuyer sur l’équipe existante. “Nous gardons les deux employés et avons un stagiaire qui arrive en septembre.” Le magasin devrait changer de nom dans les prochaines semaines et devenir la chocolaterie Jérôme Pinel.

Leave a Comment