Canicule : voici les meilleures glaces naturelles de Paris

Pendant des années, un glacier a dominé la scène parisienne, célèbre pour la qualité, le goût et les matières premières naturelles utilisées : Berthillon. Depuis 1954, la maison de l’île Saint-Louis fait tourner ses glaces et sorbets tous les jours. Mais ces dernières années, le niveau des artisans n’a cessé de s’élever. Voici, en ces temps caniculaires, une sélection des glaciers les plus “naturels” de Paris et des environs. Leurs gaufres, popsicles et autres desserts sont bien plus chers que les produits industriels, y compris ceux vendus dans les pâtisseries, mais ils sont aussi – pas pour rien – les plus délicieux de la capitale.

Fabien Foenix, la Pépite (Paris)

Cette sorbetière artisanale de 40 ans propose 70 saveurs et sorbets, ainsi que 15 desserts glacés, dont le fabuleux pot de nougatine à l’ancienne, qui peut être garni de saveurs au choix sur commande. On aime les cornets maison que l’on peut accompagner d’un sorbet cacao, menthe fraîche ou mojito. Laissez-vous tenter par la glace à la prune et l’inoubliable soufflé Rothschild au Grand Marnier. Pot (équivalent à deux cuillères doseuses) : 2,95 €.

www.glacier-foenix.com

Thierry Keiflin, pour les popsicles croustillants (Boulogne-Billancourt)

Ce chocolatier propose des glaces et des sorbets en pots. On s’empresse de découvrir le sorbet pamplemousse rose et Campari, le vibrant mélange de fruits rouges (fraise, framboise, griotte, myrtille et mûre sauvage) ou encore le tonic au café. Sans oublier les sucettes glacées gourmandes, fabriquées en quantité limitée et surmontées d’un délicieux granola. A partir de 4 euros.

www.thierrykeiflin.com

Gilles Cresno, traditionnel et simple (Rueil-Malmaison)

Le chocolatier fabrique des glaces artisanales depuis 2018. Pas de chichi ici, mais des verres de 330 ml dont on ne se lasse pas : rhum raisin pour les nostalgiques, coco, chocolat ou caramel accompagné de sorbets mangue ou fraise pour les plus traditionnels. La nouveauté, un sorbet citron rafraîchissant.

www.gilles-cresno-chocolatier.com

L’instant Gourmand, pâtisserie de quartier – Courbevoie

Chez ce pâtissier artisanal, la glace se turbine tous les jours. “Nous nous faisons un devoir de proposer des glaces fraîches vendues dans la semaine suivant leur fabrication, plus jamais ça”, confie Olivier Lepareur. On aime la texture moelleuse du chocolat, mais aussi le sorbet fraise ou mangue que l’on retrouve aussi dans les vacherins 100% maison !

www.linstantgourmand-courbevoie.fr

Jacques Genin, Turbines Minutes – Paris

« Pour recréer n’importe quelle saveur et avoir cette texture crémeuse d’une glace fraîchement préparée, je propose de petites glaces au turbinado accompagnées d’un petit financier ou d’une tuile. » Sorbets aux fruits frais, glaces chocolat, vanille, pistache ou noisette, mais aussi glaces aux légumes de saison – petits pois, courgettes ou carottes – selon les envies du pâtissier. A découvrir sans attendre. A partir de 5 euros.

www.jacquesgenin.fr

Pierre Marcolini, style Straciatella (Paris)

Pierre Marcolini lance la glace minute turbine pour nous offrir une texture crémeuse unique. Chaque glace est décorée de fines feuilles de chocolat maison noir, au lait ou blanc façon Straciatella. On adore aussi les petits pots Frissons tout prêts, dont celui à la noix de coco, coulis de framboise et copeaux de chocolat au lait. A partir de 5,50 €.

https://eu.marcolini.com/fr

Glacé Rock ‘n’ Roll (Paris)

Chez Henri Guittet, la glace au café est parfumée à la cardamome verte et la glace au pop-corn est enrichie de caramel et de grains de poivre. Ce qui est encore plus déroutant, c’est qu’on apprécie la glace à l’os à moelle maison avec un tartare de bœuf ou la toute nouvelle création de pecorino fumé avec un gaspacho. Pour les moins téméraires, on fond le sorbet fraise des Alpilles parfumé au poivre Timut. A partir de 3,50 euros.

www.glaces-glazed.com

The Frozen Factory, Pâtisserie Glacière (Paris)

Ici on fume la glace pâtissière de Jérémie Runel et Martin Chauche seul ou à plusieurs. Du lait des Monts d’Ardèche, des herbes fraîches et des cornets à base de farine de châtaigne, mais surtout une incroyable créativité. On monte notre pot ou on opte pour le Kif Habibi, vendu en bols individuels ou à partager avec pistaches, dattes et fleur d’oranger, ou le Kif Fraise Melba. Les “Kifs du Chef” sont vendus 6 euros.

https://www.lafabriquegivree.com

Tourbillon, boîtiers givrés – Saulx-les-Chartreux et Paris

Quand Yann Brys, MOF Maître Pâtissier, ouvre à Paris, c’est parti ! « La glace est un produit fabuleux pour respecter la matière première. Il faut trouver le juste équilibre pour unir arômes, texture et fondant agréable. Les sorbets aux fruits entiers contiennent ici plus de 50% de fruits frais. On déguste le sorbet fraise de Plougastel, le sorbet citron fait avec du jus frais, sans oublier la glace à la vanille de Papouasie au goût fleuri. On fond aussi pour les bols de partage givrés qui imitent la tarte aux fraises ou au citron. A partir de 5,20 euros.

Accueil

Pierre Hermé, Glace Pâtissière Aromatisée – Paris

Fans des desserts emblématiques de la maison ? On se laisse séduire par les glaces qui reprennent certaines des saveurs les plus appréciées, comme le sorbet Ispahan, le Montebello, la glace Ultime ou encore les macarons vanille Infiniment. Trois nouveautés sont également proposées : la glace Chado au yuzu et thé matcha, la glace macaron caramel Infiniment et la glace veloutée fruits rouges Infiniment. A partir de 7,20 euros.

https://www.pierreherme.com

La Glacerie, un été en Bretagne – Paris

Le credo de David Wesmael, MOF Glacier, pour unir savoir-faire et technologie. On aime ses tubes surgelés, faciles à trancher dès la sortie du congélateur. Avec trois saveurs, vous pouvez créer une assiette dessert digne d’un chef. Cet été, les glaces prennent une touche bretonne avec le sorbet fraise de Plougastel à l’eau de mer et piment d’huître, la glace au lait Ribot et Kasha, la glace au beurre de Madame au Lambic et le dessert « Le Kouign à moi » ! Pour 6 personnes, ce dernier est tout de même vendu 45 euros.

www.lalacerie.fr

Leave a Comment