Caïazzo, Dupraz, les joueurs “marionnettes”… L’énorme colère de Larqué après la descente

Saint-Etienne a été chaotiquement relégué en Ligue 2 dimanche après avoir perdu contre Auxerre en barrages à domicile. Suite au fiasco, Jean-Michel Larqué n’a pas mâché ses mots alors que Rothen s’enflamme sur RMC ce lundi, attaquant la présidence, les joueurs et l’entraîneur des Verts.

La légende de l’AS Saint-Etienne Jean-Michel Larqué n’a jamais sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agit de juger son club préféré. Encore moins après une relégation cruelle et chaotique en Ligue 2. « Je suis énervé, très énervé, et ma position d’Ambassadeur de l’ASSE ne m’oblige pas à me taire, bien au contraire. M’oblige à dire la vérité, « Notre conseillère larguée à Rothen s’enflamme ce lundi au RMC.

A la fois attristé et dépassé par la fin de saison stéphanoise, qui s’est terminée dimanche après un barrage Ligue 1-Ligue 2 perdu par les Verts face à Auxerre, Larqué a repeint le portrait du club. A tous les étages.

>> Revivez le barrage de la Sainté-Auxerre et la pagaille d’après-match à Geoffroy-Guichard

Caïazzo “doit être effacé des planches”

“D’après ce que j’ai vu, la tristesse l’emporte de loin sur la colère. Ces derniers mois, des dirigeants aux joueurs, ne ressemblent en rien aux valeurs qui ont fait la légende des Verts.» Larqué a commencé sa mise en examen d’un des deux présidents du club, Bernard Caïazzo, sans jamais le citer.

“Un actionnaire majeur, président du club, qui n’a pas mis les pieds dans le stade depuis deux ans et demi doit être rayé des tablettes du football français. Pour l’abandon du poste et la mise en péril de l’héritage. C’est un “Dommage de le voir emporté Larqué sur RMC. Il s’est encore caché, il a quitté tout le monde. (…) Je suis en colère contre les gens qui n’ont pas de courage. Il voulait être sous les projecteurs, j’espère qu’il est dans le la honte du noir. Et pourtant. ” “Ça, je ne suis pas sûr.”

Egalement très critique envers Pascal Dupraz (59 ans), qui s’était paré il y a cinq mois de la difficile mission de sauver la serre, Larqué s’est laissé emporter par l’entraîneur Stéphane. En l’accusant d’avoir privilégié son intérêt personnel au détriment du collectif.

“Dupraz ? Il avait un but et il l’a oublié”

« L’entraîneur était le garant technique et sportif de l’équipe. Il avait un but, une chose, et il l’a oublié. Dès qu’il y a eu une petite amélioration, il a tout de suite parlé, non pas de l’objectif à atteindre, mais de son propre avenir et de la prolongation du contrat. Dès qu’il a posé ça sur le tapis, ce n’était plus rien. Rien. Il y avait des conneries comme “On est en Ligue 1.5.” Mais on lui a demandé de rester en Ligue 1 et il n’a pas pu. Les mots sont bons, mais les bons résultats sont bons. Aurait été mieux.”

Avant de terminer son discours pointu sur les joueurs, le “pompon”. “D’après ce que j’ai vu en deuxième mi-temps et en prolongation, j’avais l’impression de regarder un match de charité pour 60 ans de réalisations. C’est incroyable ! Non seulement ils n’avaient aucun talent, mais ces marionnettes pensaient qu’ils en avaient. Ils sont extrêmement doués. . Mais il n’y a pas d’énergie, rien !”

Romain Daveau Journaliste sportif RMC

Leave a Comment