Bordeaux : Un étonnant paradoxe !

Dernier de tableau en Ligue 1, Bordeaux n’offrait pas un niveau de jeu suffisant pour rester dans l’élite. Une relégation principalement due à une défense trop peu sûre, qui se classe également 20e de Ligue 1. Cependant, lorsque les Girondins ont échoué à l’arrière, l’attaque a été plutôt réussie et se classe en milieu de tableau dans notre championnat.

Dessin : "Bordeaux : Un étonnant paradoxe !"

© Compte Twitter officiel des Girondins de Bordeaux

Avec un total impressionnant de 91 buts encaissés Bordeaux a la pire défense du championnat. L’élite ne pardonnera pas une telle erreur. Si on regarde les 3 défenses les plus faibles de Ligue 1 on retrouve Bordeaux mais aussi Saint-Étienne et Metz. On se rend alors compte qu’un tel manque voue automatiquement une équipe puisque ces 3 formations sont reléguées.

Et l’attaque ?

Si les Girondins de Bordeaux ont la pire défensive de l’élite française, l’attaque par contre reste correcte et rivalise avec des équipes classées dans le ventre mou du championnat. 9ème de Ligue 1 avec 52 buts marqués, Bordeaux se classe devant des clubs comme Lille, Montpellier ou encore Nice. Même si l’effectif bordelais a peut avoir subi des pertes dans l’attaque, 3 éléments ont réussi à briller tout au long de la saison et ont marqué 26 buts, soit la moitié des buts marqués par l’équipe bordelaise cette saison. Le podium des buteurs commence avec le jeune Sékou Mara, qui sera la pierre angulaire de la Ligue 2 l’an prochain, a déjà marqué 6 buts cette année. A la seconde place on retrouve le Hondurien Alberth Elis qui a marqué un total de 9 buts. L’ailier droit, prêté par Boavista, ne restera pas en Gironde l’an prochain. Et quant au meilleur buteur du club avec 11 buts marqués cette saison en Ligue 1Il devrait également quitter le club. En effet, le Coréen Ui-jo Hwang, auteur d’une belle saison, a été le moteur offensif d’une attaque musclée et ne durera pas éternellement en Ligue 2.

Si Bordeaux a une attaque moyenne, le bât blesse en défense. Savoir bien jouer derrière semble crucial en Ligue 1, condamnant les pires équipes du championnat malgré de belles performances offensives.

Leave a Comment