[Bilan de saison] William Saliba : Le tube de l’année… et de l’été ?

C’est peut-être la plus grande satisfaction de la saison, du moins en défense centrale. William Saliba a été l’auteur d’une remarquable année de prêt à l’OM. En disputant pas moins de 51 apparitions en 2021-2022, le joueur formé à Saint-Etienne s’est révélé être un roc défensif et un fer de lance dans le jeu de possession de Jorge Sampaoli. Retour sur la très belle saison du natif de Bondy dans la cité phocéenne.

Une saison parfaite à l’OM

C’est peut-être l’histoire d’une saison, mais de l’année Guillaume Saliba à l’Olympique de Marseille est une victoire pour les deux équipes. Le joueur a bien et fidèlement servi le club, lui permettant notamment de récupérer la Ligue des champions et la deuxième place de Ligue 1 et une demi-finale de Conférence pour la première fois depuis son arrivée à Arsenal.

Excellent dans tous ses rôles (ou presque)

Mis à part ce fameux passage à l’arrière droit un soir de fiasco niçois, Guillaume Saliba était incontesté tout au long de la saison. En défense à 3 ou 4, son rôle était crucial tant ses qualités défensives faisaient toute la différence Kylian Mbappé au Stade Vélodrome, mais aussi ses qualités techniques ainsi que le rôle qui lui est dévolu Jorg Sampaolifaisant de lui le passeur le plus titré du championnat de France de Ligue 1.

Son rôle de défenseur n’était donc pas seulement de défendre le ballon, mais aussi de le tenir. Si ses qualités techniques étaient connues, sa qualité de dribble a surpris. Il détient le total le plus élevé de Ligue 1 pour un défenseur central avec 31 dribbles réussis. A titre de comparaison, le meilleur défenseur central d’Arsenal dans ce domaine est donné Blanc avec 10 dribbles complétés.

La sélection de cadeaux

Cette belle saison a non seulement été récompensée par la Ligue des champions s’il joue un jour avec l’OM, ​​mais aussi par des nominations en équipe de France A. La rencontre de mars était la première de sa carrière et l’a vu retrouver le Stade Vélodrome Côte d’Azur. ‘ Ivoire, acclamé par le public à chaque touche de balle, mais aussi tenant du titre au Stade Bollaert face à l’Afrique du Sud.

Grâce à ses bonnes performances, il aura à nouveau l’opportunité de représenter son pays lors des matchs de la Ligue des Nations qui débutent ce vendredi soir face au Danemark. Le défenseur central de 21 ans compte déjà deux sélections et 122 minutes avec les Bleus. Ce nombre devrait continuer à augmenter à mesure que les rassemblements se poursuivent. En tout cas, s’il continue à jouer à ce niveau, peu importe pour quel club il évolue la saison prochaine.

Quel avenir pour “Wilo” ?

La question de son avenir se pose inévitablement. Le meilleur espoir pour les trophées UNFP 2021-2022 restera-t-il en Ligue 1 et à l’OM ? Ou reviendra-t-il à Arsenal ? Ou sera-t-il même transféré dans un autre club ? Plusieurs solutions s’offrent à lui, mais surtout à Arsenal.

Si le joueur a souvent exprimé son amour pour l’OM et son désir de rester en Provence, Arsenal et Mikel Arteta le verrait comme l’avenir du club et pourrait l’établir dès le début de la saison prochaine. Son prix ralentirait également Pablo Longoriabien qu’il soit déterminé à retenir quiconque pourrait devenir un défenseur central de classe mondiale dans les années à venir. Jorg Sampaoli saluerait également le retour de son défenseur central préféré (36 matches sur 38 possibles en Ligue 1). Personne ne sait ce que l’avenir nous réserve, cependant Pablo Longoria peut avoir plus d’un as dans sa manche pour garder celui évalué à 30 millions d’euros par TransferMarkt.

Leave a Comment