[Bilan de saison] Steve Mandanda : substitut de luxe

Cette saison, Mandanda a réagi lorsqu’il a été appelé sur le terrain. Retour sur la performance du recordman de l’OM.

Un début de saison compliqué

Pour organiser un match entre deux gardiens, Paul López est recruté. L’Espagnol se redresse lors des premiers matchs, Mandala commence comme titulaire dans la saison. Trois matches au cours desquels l’international français aura encaissé pas moins de 5 buts.

C’est un Mandala avec 2 visages que l’on voyait en début de saison. Au début, il était décevant et n’avait fait aucun arrêt. Mais lors du troisième match contre l’ASSE, il a été décisif avec pas moins de 6 arrêts. Après cette performance, il était normal de se dire que le gardien allait continuer sur sa lancée et rester un habitué. Cependant, Sampaoli décidé autrement.

Mandanda contre ACE

En effet, après ce match, le natif de Kinshasa a dû céder sa place à son homologue espagnol, qui revenait de blessure. Dès la fin de la première partie de saison, le videur tricolore grandissait sur le banc. Il se contente des matchs à faibles enjeux ou de la Coupe de France, où il ne sera pas très sollicité. Ce manque de temps de jeu lui fait perdre sa place à EDF au profit dearéole. Pour terminer, Mandala a joué sept matchs et des rumeurs de sortie ont circulé pendant la fenêtre de transfert.

Un Taulier d’épopée européenne

Après avoir terminé 3e de leur groupe en EL, l’OM a été détourné vers la Conference League. L’opportunité pour Mandala temps de jeu car le manager l’a établi comme le champion en titre incontesté de cette compétition pour capitaliser sur son expérience.

Le videur olympique a répondu avec plus que de la présence. Comparé à Qarabağ, il s’est distingué par de nombreuses interventions, des arrêts décisifs et des avertissements précis. L’international a également permis à l’OM de se qualifier contre Bâle au match retour en maintenant l’équipe en vie grâce à ses arrêts.

Mais au match retour contre le PAOK Salonique, c’est finalement arrivé Mandala est le plus parlé. Malgré de nombreuses tentatives des Grecs, le gardien olympique n’a rien raté. Sa performance XXL a dégoûté les attaquants du PAOK et lui a valu les éloges de son gardien.

“Steve Mandanda est un très bon gardien, il a 37 ans, mais je ne peux que le féliciter, Bravos, pour tout ce qu’il a fait jusqu’à présent. »

– Alexandros Paschalakis, gardien du Paok Salonique, après le match retour face à l’OM

Retour en fin de saison

Après avoir été sur le banc de Ligue 1 jusqu’à la mi-avril, Steve revient contre Montpellier pour continuer contre le PAOK. Après, Sampaoli décide de le titulariser face à Reims après la prestation moyenne de Paul López ainsi qu’à la chaîne contre Feyenoord. Après cela, il en reste propriétaire jusqu’à la fin de la saison.

C’est un Mandala confiant que nous retrouverons en fin de saison. Le chef de l’OM après une blessure payéil est clairement inquiet et a repris sa place dans le vestiaire comme sur le terrain.

Il a réalisé quelques arrêts lors du match aller contre Feyenoord, ce qui a permis aux Olympiens de ne pas prendre trop de retard malgré la défaite. Alors qu’au match retour, il n’était pas vraiment inquiet malgré son élimination, tout comme contre Lorient et Strasbourg. Malheureusement, comme son équipe, il est tombé contre Rennes.

Une sortie pendant le mercato ?

Après des années à l’OM, Mandala pourrait avoir des envies ailleurs. Comme en période de transferts hivernaux, des rumeurs de transfert circulent à propos de l’international français. Les rumeurs, dues en grande partie à son court temps de jeu cet hiver, ne seraient cette fois-ci dues qu’à l’intérêt des autres clubs de Ligue 1.

Parmi ces clubs figurerait l’OGC Nice. Pour rappel, les Aiglons étaient déjà venus se renseigner sur la situation de l’international français mais n’allaient pas plus loin. Mais les Niçois ne sont pas les seuls dans le dossier, semble-t-il. En effet, selon Foot Mercato, le Stade Rennais recherche un gardien n°1 et Mandala serait sur la liste restreinte de la SRFC.

A l’approche du MDP, il ne serait pas surprenant que Mandala chercher du temps de jeu ailleurs. Cependant, il convient de garder à l’esprit que l’Olympien ne fait plus partie des Bleus en raison de sa séquence de jeu, il y a donc une chance que le natif de Kinshasa puisse répondre positivement à ces offres.

Utilisé avec parcimonie tout au long de la saison, Steve Mandanda aura fait briller les cages marseillaises. Dans la perspective du prochain CDM » Le phénomène » pourrait se lancer dans un nouveau défi cet été. Va-t-il se lancer vers de nouveaux horizons ou tentera-t-il de retrouver sa place au club de la Canebière ? Seul l’avenir nous le dira…

Leave a Comment