[Bilan de saison] Duje Ćaleta-Car : les montagnes russes

Duje Ćaleta-Car a connu un exercice 2021-2022 satisfaisant et frustrant. Remplacé en début de saison, il s’est peu à peu imposé comme un titulaire aux côtés de William Saliba. Cependant, une grosse erreur contre Feyenoord a terni son bilan.

Sur le banc pour commencer

Départ annoncé en été Voiture Duje Ćaleta ne semblait pas correspondre aux plans initiaux de l’entraîneur Jorg Sampaoli. Avec une bonne valeur marchande, il se dirigerait probablement vers l’Angleterre d’ici la fin du mercato. Le Croate, absent du match d’ouverture de la saison de Ligue 1 (victoire 3-2) à Montpellier, n’a pas joué une seule minute lors des cinq premières journées de championnat. En lock-out par la défense à trois hommes Saliba Balerdi Peres, il aurait pu être découragé. Mais au fil des semaines, il a rebondi et a petit à petit grillé la courtoisie du jeune Argentin. Son retour en tant que titulaire en octobre, notamment contre le PSG (0-0) et Nice (1-1), a coïncidé avec la bonne phase défensive de l’OM. L’équipe olympique a concédé moins de buts, mais a eu du mal offensivement. Il enchaînait les matchs à l’époque, même en Ligue Europa lors d’un doublé face à la Lazio Rome. Les supporters marseillais retrouvent alors les qualités du défenseur croate, fort dans les duels de la tête, solide dans les un contre un et complémentaire avec Guillaume Saliba.

Progrés significatif

Après une période de faiblesse en novembre, interrompue par trois matchs consécutifs sur le banc, Voiture Duje Ćaleta a bien terminé 2021, marquant même une tête sur corner pour s’imposer 2-0 à Strasbourg. En première partie de saison, il n’aura disputé que 9 matchs de Ligue 1, prouvant les difficultés qu’il a rencontrées en début de saison. Mais ses performances de fin d’année ont montré une montée en puissance. En 2022, il est clairement devenu détenteur du XI olympique dans le sens de Jorg Sampaoli.

“DCC” a marqué son deuxième but de la saison contre le PSG.

Difficulté dans les grandes réunions

En effet, sa deuxième partie de saison a été beaucoup plus régulière. Il s’est installé à côté pour toujours Guillaume Saliba profitant également des étagères deÁlvaro et chirurgie de l’épaule Léonard Balerdi. Sur les 19 matches du match retour de Ligue 1, Voiture Duje Ćaleta n’en a raté que deux. Sans jamais être exceptionnel, il a montré un niveau de performance satisfaisant dans de nombreux matchs à la portée de l’OM. En revanche, il a péché dans les grands rendez-vous de la saison. Lorsque son équipe manquait, il était souvent l’un des premiers à esquiver. On se souvient du match à Nice en Coupe de France, contre Clermont (0-2) et plus récemment contre Lyon (0-3). Ces matchs difficiles ont parfois révélé ses faiblesses telles qu’un manque de concentration, de vitesse et de caractère. Comme le collectif, les frontières du Croate ont refait surface à des moments clés.

Une erreur qui fait (beaucoup) mal.

Sa grosse erreur à Feyenoord après quinze secondes en seconde période ternit évidemment son spécimen 2021/2022. Bien que cela ne résume pas toute sa saison, c’est peut-être l’action dont les fans se souviendront, malheureusement pour le joueur. Cette erreur aura blessé le Croate, qui aura disputé le match retour des demi-finales sur le banc. De nouveau dans le onze face à Rennes (0-2), il s’est montré très fébrile avant de terminer le championnat sur une bonne note face à Strasbourg.

Un mois de mai compliqué pour le Croate, qui n’a finalement aucune conséquence.

Le reverra-t-on en Ligue 1 ?

Alors que le mercato vient d’ouvrir ses portes, la question de l’avenir à l’OM se pose duje contrevoiture aleta revient au tableau. Le Croate, qui a annoncé qu’il quitterait chaque mercato pendant deux ans, sera en fin de contrat en juin 2023. Les dirigeants olympiques ne résisteront pas à son départ, une si belle offre existe. Le défenseur a encore une belle côte en Angleterre et serait dans le viseur du Sevilla FC. L’OM demanderait 18 millions d’euros pour la vente. Il ne fait aucun doute que son cas serait à nouveau un point chaud dans la fenêtre de transfert olympique.

Après quatre saisons à Marseille, le joueur voudra peut-être regarder ailleurs, les prochaines semaines le diront.

La saison de Duje contrealeta-Car a été mouvementée avec des hauts et des bas. Il a su gagner une place de titulaire à l’automne et la confiance de son entraîneur Jorge Sampaoli, qui était loin d’être gagnée en août. Les creux, notamment en fin de saison, resteront le point noir de son exercice 2021/2022. Il cherchera à faire mieux sous le maillot olympique l’an prochain… ou ailleurs.

Leave a Comment