Ben Arfa, Ramos, Wijnaldum… Notre équipe type du flop de la saison de Ligue 1

Le département des sports du Figaro vous présente son onze des flops de la saison de Ligue 1. Notamment, avec un trio offensif lillois.

Le gardien de but

Très peu de noms ont été donnés pour le poste de gardien de but. Et celui qui a obtenu le plus de votes dans notre rubrique sport n’est autre que Benoît Costil (Bordeaux, 34 ans). Le gardien girondin a connu une saison cauchemardesque, tant sur le terrain – encaissant 62 buts en 25 matchs et étant relégué en Ligue 2 – qu’en dehors du sport, avec une relation particulièrement tumultueuse avec une (petite) tranche de supporters des Marines et des Blancs. Un exercice 2021-22 loin de leurs standards et qu’il faudrait oublier pour l’ancien international français. Dans nos votes, il devance largement le Stéphanois Paul Bernardoni et le Messin Alexandre Oukidja, qui se battaient également avec leurs équipes respectives pour rester en Ligue 1 la saison prochaine.

les défenseurs

A rejoint le Paris Saint-Germain en transfert gratuit l’été dernier après l’expiration de son contrat avec le Real Madrid, Sergio Ramos (PSG, 36 ans) n’a joué que 11 petits matchs en Ligue 1. La raison ? Blessures à répétition. Et c’est justement ce manque de temps de jeu qui lui a nui lors de la sélection de nos flops pour la saison 2021/22. L’Espagnol prend sa place dans notre défense à trois. A ses côtés on retrouve un autre joueur qui n’a pas beaucoup joué mais pour des raisons différentes : Marcelo (Oriente Bordeaux, 34 ans).

Le Brésilien, qui ne faisait pas partie des projets de Peter Bosz dans le Rhône, a rejoint les Girondins de Bordeaux après avoir rompu son contrat à l’amiable avec les Gones. Mais chez Navy and White son niveau n’était pas à la hauteur des espérances. Il n’a pas permis au club girondin relégué de relever la tête. Enfin, le troisième joueur forme notre défense à trois Timothée Kolodziejczak (Saint-Etienne, 30 ans). Malgré un effort sans faille, le polyvalent défenseur des Verts a commis de graves erreurs, coûtant des buts et des points à son équipe. Des performances qui sont à l’opposé de ce qu’il a pu montrer par le passé. Son coéquipier Eliaquim Mangala, le Bordelais Stian Gregersen et le Lyonnais Jérôme Boateng ont également reçu des votes.

VOIR ÉGALEMENT – Buteurs Mbappé et Ramos, Michut expulsés : bilan Angers-PSG le 20 avril (0-3)

Nous trouverons la bonne station de piston pour vous Pol Lirola (OM, 24 ans). L’Espagnol, qui a brillé avec l’Olympique de Marseille en seconde partie de saison dernière, est méconnaissable depuis un très long mois. A tel point qu’il a dû se contenter de jouer la doublure de Valentin Rongier, à qui Jorge Sampaoli a confié un rôle hybride. En revanche, c’est un Lyonnais choisi par notre rédaction : Emerson (OL, 27 ans). L’Italien, arrivé dans le Rhône avec le statut de champion d’Europe, n’a pas réalisé les performances attendues. D’autres joueurs ont été nommés à ces deux postes : le Lyonnais Léo Dubois, le Stéphanois Sada Thioub mais aussi le Bordelais Ricardo Mangas.

Trois joueurs lillois forment l’attaque de notre équipe type. Le figaro

milieu de terrain

Au milieu de terrain, un joueur a fait la quasi-unanimité. il est Georginio Wijnaldum (PSG, 31 ans). Son arrivée au Paris Saint-Germain en transfert gratuit l’été dernier devrait permettre au club de la capitale de monter en puissance dans le jeu et dans la mentalité. Cela ne s’est pas produit. Le Néerlandais n’était pas du tout à la hauteur et a montré de vrais défauts jusqu’à ce qu’il se retrouve sur le banc. A ses côtés on retrouve un autre Bordelais en la personne de von Fransérgio (Bordeaux, 31). Le Brésilien, racheté par le SC Braga l’été dernier, a lui aussi déçu, peu aidé par le contexte girondin. Dans nos votes, il devançait légèrement Cesc Fàbregas (AS Monaco, 35 ans), qui n’a pratiquement pas joué pour diverses raisons (blessures, Covid-19, choix de l’entraîneur) – seulement deux petites apparitions. Le Lille Xeka, le Stéphanois Mahdi Camara et le Messin Vincent Pajot ont également récolté les suffrages.

attaquant

Presque personne n’aurait pu imaginer : notre trio offensif est composé exclusivement de joueurs lillois. Surprenant au vu de la dernière saison où le LOSC a été sacré champion de France. Nos rédacteurs ont choisi le bon côté de l’attaque Hatem Ben Arfa (Lille, 35). Le gaucher a rejoint le LOSC cet hiver et n’a pas brillé dans ses performances (7 matchs, 1 passe décisive). Pire, il s’est illustré hors des terrains, étant écarté du groupe professionnel après une altercation verbale avec son entraîneur Jocelyn Gourvennec. De l’autre côté est Jonathan Bamba (Lille, 26 ans) qui a été choisi. L’ailier virevoltant n’a jamais vraiment été à son meilleur niveau cette saison (1 victoire, 3 offres) et n’a pas permis aux Dogues de confirmer leur incroyable entraînement 2020-21. Les deux Lillois ont été préférés aux Parisiens Lionel Messi, Messin Farid Boulaya et au Bordelais Nicolas de Préville.

Enfin, au sommet Burak Yilmaz (Lille, 36) obtenu tous les votes de notre département des sports. Tellement vital dans la lutte pour le titre il y a un an, « King Burak » a littéralement perdu sa couronne cette saison. Ses statistiques le montrent : seulement 4 buts et 3 passes décisives. Les autres joueurs nommés pour le poste d’avant-centre étaient : le Parisien Mauro Icardi, le Marseillais Arkadiusz Milik, le Niçois Kasper Dolberg, le Lorientais Terem Moffi et le Bordelais M’Baye Niang.

VOIR ÉGALEMENT – L’incroyable impact de Burak Yilmaz au LOSC la saison dernière

Leave a Comment