Batlles – Da Costa, on parle foot ! ⋆ Peuple-Vert.fr – Football – ACE

Laurent Batlles a rapidement constitué son staff en officialisant l’arrivée de son premier adjoint, Emmanuel Da Costa. Poteaux Carrés nous accorde une interview très intéressante Josué Albert, ancien membre du Greens Education Center. Il parle du nouveau 1er adjoint de Laurent Batlles. extraits.

“Quelqu’un de très ouvert”

“Emmanuel Da Costa? Sur le plan humain, en tant qu’entraîneur, c’est une personne très ouverte, très authentique. Si vous n’êtes pas bon, il ne vous dira pas que vous avez été bon. Si vous n’êtes pas bon, il te connaîtra Au niveau footballistique, c’est quelqu’un qui m’a beaucoup aidé en quatre ans. Quand on a commencé à bosser ensemble en CFA, j’avais plein de petits défauts et c’est grâce à lui que j’ai corrigé ça.

En termes de management, c’est quelqu’un qui arrive à garder un groupe serré. Il a réussi à monter une équipe pour faire passer Quevilly de la CFA à la Ligue 2. Après ses expériences en Normandie, il est passé par des équipes nationales pas faciles à gérer, le SC Lyon et Créteil. Il y a eu des expériences compliquées dans des clubs qui ont eu quelques problèmes et ont été relégués.

C’est quelqu’un de très confiant, très sûr de ses qualités et de ses capacités. Les supporters verts vont découvrir quelqu’un de sang chaud, très chaud. J’ai hâte de le revoir en tant qu’assistant sur le banc. En tant qu’entraîneur-chef, c’est quelqu’un qui se lève dès la première seconde, donne de la voix, donne des consignes…

L’Association Batlles-Da Costa

On n’a quasiment travaillé qu’avec le ballon à l’entraînement, le coach Manu a ce côté joueur en lui. Cela s’est ressenti tout au long des matchs, dans la plupart des matchs, nous avons eu la possession et avons essayé de dicter notre jeu.” Laurent Batlles prône également la possession et un jeu ambitieux, donc ils devraient être en phase sur la façon de préparer les matchs.

Je n’ai pas été surpris d’apprendre que l’entraîneur de Laurent Batlle a choisi Manu comme premier assistant. J’ai l’impression que Laurent Batlles et Manu Da Costa parlent le même football.

Quand on a affronté l’Estac de Laurent Batlles en Ligue 2 avec Clermont, l’équipe troyenne m’a un peu rappelé celle qu’on avait au QRM avec le coach Manu. Je pense donc qu’il y a une certaine logique dans le fait que les deux hommes travaillent ensemble, ils se serrent les coudes, ce ne seront pas deux balles différentes. Coach Manu ne peut apprendre qu’avec Laurent Batlles et Laurent Batlles peut compter sur Manu.

Au QRM on a beaucoup joué avec Manu en 4-4-2 ou 4-2-3-1. Parfois même en 4-3-3. Laurent Batlles aime jouer avec 3 défenseurs centraux derrière lui et excelle en L2 en réussissant à construire un 3-4-3 ambitieux avec un milieu de terrain en forme de losange. Il sera intéressant de voir sur quels appareils Sainté jouera. Au-delà des plans tactiques, j’ai aimé la mentalité et les discours du coach Manu. Nous ne sommes jamais sortis pour accrocher une cravate.

A lire aussi : EDF U20 : Aouchiche triomphe !

“Manu vit les matchs à fond”

Je pense personnellement que c’est une force d’avoir un gars comme Manu qui vit le jeu à fond. Mais maintenant qu’il est assistant, les circonstances pourraient le faire prendre sur lui et l’intérioriser un peu plus ! (rires) En Ligue 1 et en Ligue, les arbitres n’aiment pas trop entendre crier les assistants, ils aiment quand seul l’entraîneur parle. On voit aussi que dès qu’un assistant hausse un peu le ton, le gars prend une carte.

Ce n’est pas un hasard si Laurent Batlles a choisi Manu comme proviseur adjoint. Des liens se sont certainement tissés entre eux alors qu’ils passaient ensemble leurs diplômes d’entraîneur. Laurent Batlles aurait pu choisir un adjoint plus connu et réputé. Afin de démarrer un projet qui consiste à ramener Sainté là où il devrait être, les membres de son équipe sont sélectionnés avec beaucoup de soin. Laurent Batlles connaissait déjà Manu en tant que personne et son idée du football.

Je crois en sa connexion avec Laurent Batlles

Je crois en sa connexion avec Laurent Batlles. Il s’agit définitivement de football. En ce qui concerne l’entraîneur Manu, je ne dirais pas que les aspects physiques et sportifs ont été négligés au QRM, mais nous avons surtout parlé de football, de jeu, de technologie et de tactique. Je pense aussi que c’est un coach qui a beaucoup de valeurs et de principes. Il ne va pas se dire : “Je suis entraîneur adjoint de l’ASSE, c’est cool, je vais voir comment ça se passe.” Non, il vient travailler pour atteindre les objectifs du club. Il sera très bien entouré. Je ne dirai pas que ce n’était pas comme ça avant, mais il va travailler dans un grand club, soutenu par toute une ville, par un public incroyable.

Manu va vite se fondre dans le milieu stéphanois. Quand je suis arrivé à l’académie de l’ASSE, on m’a tout de suite parlé du Derby. Bon, malheureusement il n’y aura pas de derby la saison prochaine, sauf en Coupe de France… Mais les valeurs de Saint-Etienne sont véhiculées directement à l’entraîneur Manu. Et aussi humain qu’une bonne personne soit, ça ira. Je lui avais dit : “Demain coach, si tu joues contre une équipe de DH, on te suivra. “Toute la confiance qu’il nous a donnée, nous voulions lui rendre sur le terrain.”

Leave a Comment