Batlles au plus près, le gardien touché par Camara donne sa version, l’actu du Forez

zap monde onze EXCLU : L’interview “Petit Frère” d’Édouard Mendy !

ACE est au fond du trou. Les Verts ont officiellement déclaré leur relégation en Ligue 2 avec leur défaite aux tirs au but face à Auxerre. Ce qui a précipité le départ de Pascal Dupraz de son poste d’entraîneur. Le Savoyard n’aura pas réussi à maintenir l’équipe en Ligue 1 et le nom de son successeur semble déjà décidé. En effet, selon les informations de 90Football, Laurent Battles aurait trouvé un accord avec la direction de Saint-Etienne pour siéger sur le banc de l’équipe où il a terminé sa carrière. Un joli coup là-dessus, le technicien étant courtisé par plusieurs clubs de première division.

“Bien sûr, nous l’avons emporté avec nous”

Et tandis que tout s’agite en interne, les dossiers douloureux de l’année écoulée refont surface. En réalité, CMR Sports vient de publier une interview de Yanis Bourbia, un jeune gardien qui a eu une vive dispute avec Mahdi Camara durant la saison qui a conduit au limogeage temporaire du capitaine. A travers l’interview, il donne sa version des faits : « J’étais dans le stade pour l’ASSE-OM, avec deux amis dans les tribunes. Un de mes amis est supporter de l’Olympique de Marseille. son.” une façon. Puis elle a fait de même lorsque Marseille a égalisé. A ce moment, un homme devant nous a demandé pour la première fois le respect de Saint-Étienne. Étienne. Nous lui avons expliqué que nous nous taquinions et que c’était une bonne chose. C’est pourquoi ma copine nous a encore taquiné lorsque Timothée Kolodziejczak a marqué un but contre son camp. L’homme devant nous, dont je ne connais pas l’identité à ce stade, s’est mis en colère et a commencé à me frapper pour la première fois. Il y a eu un échange de coups parce que je me suis défendu. La première vérité que je veux rétablir. Il y a des caméras et des témoins qui peuvent confirmer qu’il m’a frappé en premier. Je n’ai jamais non plus insulté les membres de sa famille. Et jusqu’au matin, je ne savais pas que cet homme était le frère de Mahdi Camara”, explique le jeune videur de 20 ans, avant de raconter “l’agression” de Mahdi Camara.

“Mahdi Camara m’a frappé dans le dos”

“Quand je suis arrivé à l’entraînement, je ne connaissais toujours pas l’identité de l’homme avec qui j’avais cette dispute. Je pensais que c’était en fait quelqu’un de la famille de Kolo. Dans la salle de musculation, j’ai pris conscience que cet homme était le frère de Mahdi “J’ai fini mon entraînement normalement, puis Mahdi a demandé à me voir pour s’expliquer. Je pensais que c’était normal à l’époque parce que c’est son frère après tout. Conversation mais très vite on s’est rendu compte qu’on ne pouvait pas s’entendre alors on a décidé d’en rester là. J’ai repris connaissance dans le vestiaire, en saignant, avec le médecin. Donc ce n’est pas une bagarre, c’est une agression. C’est la deuxième vérité que je veux récupérer, et il y a ça aussi Témoins”, explique-t-il, puis révèle son dossier médical. état après : “Nez cassé, côlon dans la bouche… Je suis allé voir un neurologue et un chirurgien nasal. J’ai eu une ITT pendant huit jours. » Une affaire qui secouait le Forez à l’époque et qui refait surface en ce temps de crise.

résumer

Laurent Battles pourrait devenir le futur entraîneur de l’ASSE en Ligue 2, tandis qu’un jeune gardien revenait sur sa querelle avec Mahdi Camara. Depuis l’échec contre Auxerre, l’actualité du club ligérien est en ébullition.

Antoine Chirat

Leave a Comment