Arkadiusz Milik ne comprend plus Jorge Sampaoli

Qu’est-ce qui vient après cette annonce ?

C’est un peu la gueule de bois à Marseille. La défaite de l’OM à Rennes (2-0) a causé des maux de tête. D’un point de vue comptable, les hommes de Jorge Sampaoli ont déjà beaucoup perdu puisqu’ils sont partis 2e de Ligue 1 et qualifiés directement pour la Ligue des Champions face à l’AS Monaco. Rien ne dit que l’ASM finira derrière le PSG avec un déplacement à Lens qui se profile alors que l’OM reçoit Strasbourg. Deux chocs entre équipes visant l’Europe.

Il y a aussi le genre de défaite qui soulève des questions. Les Marseillais n’existaient pas en Bretagne. Menés par une pause de la pause, ils n’ont jamais su revenir dans cette rencontre et n’ont presque pas eu l’occasion. Ils n’encadrent pas une seule grève. Apparemment, le système tactique de Sampaoli n’a pas fonctionné, même s’il a gardé Arkadiusz Milik sur le banc tout au long du match.

Milik ne comprend pas Sampaoli

Un choix qui interpelle encore une fois, comme expliqué Provence dans ses colonnes ce mardi. Pourtant, le tacticien argentin, qui a vu son équipe plus mal en première période, n’a pas attendu la pause pour envoyer l’attaquant polonais et Bamba Dieng s’échauffer. Pour l’ancien Napolitain, il semble clair qu’il jouera les 45 dernières minutes. Cependant, à sa grande consternation, il est resté sur la touche pour s’échauffer, en vain.

Ce sont les Sénégalais qui embarqueront à l’heure à la place de Caleta-Car. Milik regardera plusieurs fois son entraîneur en espérant qu’il pense à lui. A la fin, il demande à finir un échauffement qui s’éternise. Selon le journal local, il est revenu à Marseille avec cet incompréhensible « nouvel acte de défiance ». Ce nouvel épisode de suspense rappelle que la relation entre l’entraîneur et l’attaquant (20 buts en 32 matchs cette saison taxes comprises) ne se présente pas au beau fixe.

Un avenir incertain à l’OM

Déjà cet hiver il y a eu des changements musclés dus aux pressings intermédiaires, l’avant-centre a accusé l’ancien coach argentin de ne pas le laisser jouer assez. Sampaoli a rétorqué qu’il devait changer sa façon de jouer. Longoria a arrondi les angles mais si Milik fera définitivement partie de l’OM d’ici la fin de saison, l’avenir du joueur après 18 mois de prêt ne s’écrit peut-être pas à Marseille. Le président marseillais ne saura pas toujours trouver des solutions diplomatiques…

Leave a Comment