Andreas Cornelius dénonce le blues “arrogant” – Foot11.com

Après l’exercice 2021-2022 qui vient de s’achever, c’est l’heure de la trêve internationale. Les sélections européennes ont droit à quatre rencontres en phase de groupes de la Ligue des Nations. Ce vendredi soir, les Bleus ont rencontré le Danemark au Stade de France. Un match qui ne s’est pas tout à fait déroulé comme prévu, imputé à un certain Andreas Cornelius. Suite

La France s’étonne

Tout avait particulièrement bien commencé pour l’équipe de Didier Deschamps. Supérieurs dans le jeu et avec un onze de départ très alléchant sur le papier, les Français pensaient pouvoir se sortir facilement de cet adversaire. Mais c’était sans compter sur des Danois carrément surprenants. Car oui, les choses ont très vite tourné au vinaigre pour Kingsley Coman et ses coéquipiers.

Karim Benzema, qui était en grande forme depuis un très long mois, avait pourtant permis aux siens d’ouvrir la marque avec une belle prestation tout en finesse. Mais un homme qui change tout. On le connaît un peu en Ligue 1 après un parcours peu remarqué aux côtés des Girondins de Bordeaux, Andreas Cornelius. En effet, celui qui évolue aujourd’hui dans le championnat de Turquie s’est offert au champion du monde tout seul après être entré en jeu trente minutes après la fin de la partie.

Andreas Cornelius se moque de l’équipe de France

Il a d’abord égalisé à la 68e avant de récidiver à la 88e. Un départ du banc plus que sensationnel qui a donné le ton puisque les Danois seront un adversaire privilégié des Français dans les mois à venir. Les deux équipes sont en fait dans le même groupe à la Coupe du monde.

Didier Deschamps va vivre une nouvelle Coupe du monde avec l'équipe de France.  icône du sport
Didier Deschamps va vivre une nouvelle Coupe du monde avec l’équipe de France. icône du sport

Invité à prendre la parole à l’issue de cette victoire éclatante, Andreas Cornelius a payé quelque chose pour l’équipe de France. Sur un ton humoristique, il expliqua ainsi : C’est le français, c’est comme ça. Tu es arrogant”, il a lancé un grand sourire au micro de la presse danoise. Des propos qui pourraient bien blesser les Bleus si une deuxième rencontre entre les deux équipes est fixée à ce mois de juin.

Equipe(s) pour cet article : Danemark

Leave a Comment