Adrien Rabiot, un avenir en équipe de France chez Blaise Matuidi ? “Ma position préférée est dans l’axe”

Adrien Rabiot et Blaise Matuidi ont beaucoup en commun. Outre leur passé parisien, ils partagent une qualité précieuse aux yeux de Didier Deschamps : celle de s’exiler sur le flanc gauche. Matuidi l’a fait avec un résultat glorieux lors de la Coupe du monde 2018, offrant au 4-2-3-1 tricolore une asymétrie paradoxalement synonyme d’équilibre. Rabiot a été déployé dans un rôle similaire en Croatie lundi.

L’enjeu modeste de la compétition – une Ligue des Nations à caractère préparatoire – et surtout l’ampleur de la revue de personnel menée par l’entraîneur des Bleus appellent à la prudence dans la comptabilité. Pourtant, ce poste est une chance pour Rabiot de s’épanouir dans une équipe où il n’est pas indispensable. La question a été soulevée lors d’une conférence de presse mardi.

Ligue des Nations

Konaté : “Pourquoi devrais-je me tirer la tête ?”

5 HEURES AVANT

Nkunku, Kimpembe, Diaby… qui a marqué le plus de points ?

Chuameni ? Même pas peur

J’ai dû me poser cette question cent fois‘ a fait remarquer le joueur de 27 ans pour la première fois lorsqu’il a dit après son ‘position préférentielle” : “C’est à vous de décider si c’est deux ou trois (…) J’ai été formé à ce poste axial, je pense que cela convient mieux à mes qualités. » Compte tenu de cet appétit, il a rapidement précisé qu’il ne reniait pas sa polyvalence.

Depuis que je suis revenu (en équipe de France) En septembre 2020, on m’a fait évoluer régulièrement sur le flanc gauche et je le fais aussi beaucoup avec la Juventus.”explique Rabiot, pour qui le manque de standards résidait davantage dans le casting du jour, à Split : “Nous ne jouions pas souvent ensemble avant.”

“Le duc “se masturbe”se déployer (Elle) palette». D’autant plus important pour lui que l’éclosion d’Aurélien Tchouaméni pourrait fragiliser sa place dans le groupe à quelques mois de la Coupe du monde au Qatar (21 novembre – 18 décembre 2022). Il assure vivre de plus en plus cette compétition. instamment “tranquillement” : “J’ai toujours été avec le blues depuis que je suis revenu, Il y a une certaine régularité.”

Enfin buteur

Seul buteur des Bleus lundi (1-1), il a peut-être même “marqué des points” selon la formule établie. Et plein de confiance ? “Je n’ai pas de problème de confiance, j’ai toujours confiance” répondit-il avec un sourire. Mais j’étais content car je n’avais pas marqué de but cette saison et c’est toujours un moment de chance de marquer, surtout avec le maillot de l’équipe de France..”

Donc pas de crise de confiance, mais Adrien Rabiot avoue »saison mixte“avec la vieille dame:”Au niveau collectif, ça a été assez compliqué dès le départ. On n’a pas gagné de titre, mais j’ai aussi beaucoup joué (45 réunions de club, ndlr). Je me suis toujours senti bienSous contrat jusqu’en 2023, il nie tout lien entre un éventuel transfert et la prochaine Coupe du monde.

“Quand on voit les matchs de Ben Yedder, on peut penser à Giroud”

victime du système ?

C’est le temps de jeu que lui accorde Deschamps que Rabiot (27 sélections) veut capitaliser. Dans cette optique, on n’ose pas écrire qu’il a tapé du poing sur la table face aux Croates. Si le match de lundi semble si dérisoire en classe, c’est en partie parce que le 4-2-3-1 n’est plus aussi populaire qu’un système à trois (ou cinq, selon). , aux yeux de “DD”. La fourchette de la défense à quatre devrait se refermer sous peu.

Adrien Rabiot s’est retrouvé dans un 3-4-1-2 lorsque les Bleus ont été éliminés en huitièmes de finale du Championnat d’Europe l’an dernier. Un tel schéma implique une place en moins dans l’entrejeu où il veut travailler. Alors est-ce mauvais pour lui ? “je ne pense pas en être victimeil a répondu mardi après hésitation. Si je dois jouer parce que l’entraîneur pense que je peux faire mieux que quelqu’un d’autre, je jouerai à n’importe quelle position sur le terrain. » Une façon de relier, sinon d’aimer la longueur.

Adrien Rabiot

Crédit photo : Getty Images

ligue 1

Les onze types de joueurs actifs formés au PSG

14/04/2022 à 22h31

Ligue des champions

Critiqué, Rabiot est conscient qu’il “doit faire plus” à la Juventus.

12/07/2021 à 15h26

Leave a Comment