A Auxerre, les entreprises surfent sur la vague bleue

“Au final, beaucoup de supporters stéphanois sont venus.” Fanny Humez, gérante du bar Les Brimbos, place des Cordeliers, à Auxerre, a animé pour la première fois une soirée foot dans son bar jeudi à l’occasion du match de barrage de l’AJA face à Saint-Étienne. « La terrasse était pleine. Les gens sont venus assez tôt dans la journée. Il n’y a pas eu de débordements sur le terrain », explique-t-elle. Les commerçants sont rassurés par l’impact de l’enthousiasme du Club Icaunais. « Il y avait plus de 200 personnes en terrasse, aussi bien Auxerrois que Stéphanois. Ça s’est bien passé », confirme le manager de Mazagran Didier Cathelin.

Une attraction sportive aux conséquences économiques. “Après le match, une soixantaine de personnes sont venues manger”, décrit Dave Théodore, gérant du restaurant Le Quai. « Nous avons eu environ 30 % de convives en plus le jeudi soir que lors d’une soirée normale, majoritairement des locaux », acquiesce l’un des kebabs du centre-ville.

L’Auxerrois espère après le nul, les bars du centre-ville sont pleins, les Verts au rendez-vous… L’ambiance autour du match AJA-Saint-Etienne

“On sait ce qu’une montée pourrait apporter au territoire”

Une dynamique qui rappelle les meilleures heures du Club Icaunais. “Ici, les soirs de match de Ligue 1, ça a été une journée classique 10 à 15 fois”, raconte Pascal Bourgoin, responsable du bar des stades près de l’Abbé-Deschamps. Six personnes étaient de garde jeudi, contre deux habituellement. “Pour nous, la relégation en Ligue 2 signifiait une perte de 30 000 euros”, se souvient l’entraîneur de Saint-Nicolas Victor Francisco.

Hormis les bars et restaurants, la dynamique est peu visible dans les autres types de commerce. Pour Nelly Lega, gérante de la Cave du Maréchal et trésorière du collectif des commerçants et artisans du Quartier de l’Horloge, « on ne voit pas de réel impact pour le moment. Une montée en Ligue 1 serait absolument positive. ” parce que plus on parle de la ville, plus elle peut être positive pour nous. C’est pourquoi nous soutenons le club. Nous savons ce qu’il pourrait apporter à la région. C’est un plaisir de voir que tout le monde est mobilisé dans le même sens”.

Diffusion du match dans les bars, fan zone, déplacement à Saint-Étienne… Infos pratiques avant Saint-Étienne – AJA

En tout cas, l’opportunité d’évolution omniprésente leur donne le sourire… Et des perspectives. « Nous avons proposé pour la première fois la projection des matchs jeudi. C’était une bonne ambiance et nous voulons continuer ce type de soirée à l’avenir », a déclaré Florent Lesprit, propriétaire de l’Auxervoise. « Nous ne sommes pas les plus touchés par les soirs de match, mais quand il y a de gros panneaux d’affichage comme le PSG ou l’OM, ​​plus de gens viennent dans la zone. C’est moins le cas en championnat de Ligue 2 », rapporte Dave Théodore.

“Bien sûr, la montée en Ligue 1, on n’achète pas un établissement pour ça, mais on l’espère. Tout est possible, même s’il faut battre une grosse équipe », explique Dimitri Quillin, responsable de la piscine. Egalement supporters, ce dimanche son établissement ne sera pas ouvert car il se rendra à Saint-Étienne.

Une fan zone Saint-Étienne – Auxerre sera mise en place au stade Abbé Deschamps ce dimanche

Éloïse Bussi
[email protected]

Leave a Comment