Zoom sur l’adversaire du jour : l’OGC Nice

Le LOSC dispute son avant-dernier match de la saison à Nice ce soir à 21h. Zoom sur les Aiglons dans l’engagement de s’imposer face aux Dogues ce soir.

Une équipe affaiblie toujours en lice pour l’Europe

Une ambiance particulière plane sur la Côte d’Azur depuis plusieurs semaines. Après une saison plutôt réussie, l’OGC Nice semble être sur la touche en cette fin de championnat. Les Aiglons n’ont remporté qu’un seul succès entre J28 et J33, concédant trois défaites à des rivaux directs dans la même période : Marseille (2-1), Lens (3-0) et Monaco (1-0). Nice a vu l’OM glisser seul à la deuxième place et retomber dans le haut du tableau où se déroule la course à l’Europe. Lors de la 34e journée, le but de Khéphren Thuram dans les derniers instants de la victoire 1-0 sur Troyes a permis au Gym de rester dans la course. S’en sont suivi deux victoires âprement disputées à Bordeaux (1-0) puis face à Saint-Etienne après avoir mené 2-0 mercredi dernier. Pendant ce temps, l’équipe niçoise a vu la Coupe de France s’échapper, en partie aux mains du FC Nantes, qui a remporté la finale du week-end dernier 1-0. Une rencontre manquée par Nice qui n’a pas plu aux supporters azuréens, en difficulté depuis quelques semaines. L’attitude honteuse de certains vis-à-vis de l’ASSE n’a fait que rendre l’ambiance du club difficile. Une situation tendue en effet, à laquelle il faut ajouter les récents désaccords entre Christophe Galtier et le directeur du football Julien Fournier, ainsi que l’incertitude d’Ineos, le propriétaire du club, qui tient à reprendre Chelsea.

Delort maintient le club à flot, Gouiri à la peine

Dans une formation en panne offensivement, Andy Delort a contribué à sortir Nice de plusieurs situations dangereuses. L’ancien joueur de Montpellier a inscrit six buts lors de ses sept derniers matches de Ligue 1 et s’est offert trois des quatre derniers succès du club en fin de saison. Après avoir inscrit un doublé lors de la victoire 2-1 face à Lorient (J32) puis inscrit l’unique but de la rencontre à Bordeaux, l’attaquant niçois a profité du bon début de seconde période de son équipe pour décrocher un tir franc fort pour revenir. au 2-2 face à Saint-Étienne. Andy Delort a ensuite donné l’avantage aux Aiglons et s’est finalement imposé 4-2. Mal débuté face aux Verts, Nice a renversé la tendance en faisant preuve d’une belle intensité après la pause. Contrairement à l’efficacité de Delort, Amine Gouiri traverse une période compliquée. Utilisé de manière excentrique depuis plusieurs semaines, l’espoir français n’a plus marqué le moindre but en Ligue 1 depuis 12 journées. Avec la faible forme de Kasper Dolberg, qui s’est tu pour lui pendant 11 jours, l’ancien Lyonnais s’est trouvé une place en tête de l’attaque de l’ASSE. Amine Gouiri s’est trompé de numéro 9 en attaque et a eu peu d’impact dans la rencontre, mais c’est lui qui a ouvert l’écart sur le premier but niçois de Melvin Bard sur la gauche. A droite Justin Kluivert, qui ne devrait pas être retenu par Nice cet été, vit lui aussi une période compliquée après un bon début d’année 2022.

Belle animation face à l’AS Saint-Etienne sans (à gauche) et avec (à droite) le ballon

Seuls Youcef Atal et Alexis Claude-Maurice manquent à l’appel

Le groupe niçois : Benitez, Bulka, Boulhendi – Amavi, Bard, Daniliuc, Dante, Lotomba, Todibo – Boudaoui, Lemina, Rosario, Thuram – Brahimi, Delort, Dolberg, Gouiri, Guessand, Kluivert, Stengs

Parallèlement à la longue absence d’Alexis Claude-Maurice, l’OGC Nice ne pourra pas compter sur Youcef Atal sur son flanc droit, poste où Jordan Lotomba devrait trouver sa place ce week-end. De plus, avec le retour de Khéphren Thuram, Christophe Galtier peut profiter de l’ensemble de son groupe.

Jean-Clair Todibo, La Belle Révélation

Prêté par le FC Barcelone lors du mercato d’hiver 2020-2021, Jean-Clair Todibo s’était montré prometteur pour ses six premiers mois sur la Côte d’Azur. L’ancien international de France des moins de 20 ans, finalement recruté en salle l’été dernier, n’achèvera pas sa première saison complète en pro avant la fin du championnat. Le n°26 niçois a répondu aux attentes en citant les meilleurs défenseurs de Ligue 1. En tant que défenseur central à part entière, Jean-Clair Todibo se caractérise par une grande supériorité physique dans les duels. Cette saison, il forme une charnière centrale complémentaire avec le vétéran et ancien Great Dane Dante. Un duo impressionnant en première partie de saison où les Aiglons n’ont encaissé que 16 buts.

La saison est déjà terminée pour le LOSC mais les Dogues ont une chance de prendre leur revanche sur Nice ce soir. Pour rappel, les Aiglons avaient battu Lille 4-0 lors du match aller au Stade Pierre Mauroy.

Leave a Comment