Monaco écrase Brest et prend la deuxième place de l’OM, ​​Bordeaux quasiment voué à la relégation

Comme à chaque saison, les dix matchs de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1 se sont joués en même temps ce samedi soir. Les enjeux à travers le classement, entre la course aux places européennes et la lutte pour rester dans l’élite. On commence cette tournée des stades avec les équipes qui se battent encore pour se qualifier pour la Ligue des Champions. On commence par l’AS Monaco, quatrième, avant d’accueillir Brest au Louis II. L’équipe emmenée par Philippe Clément devait suivre le rythme du gymnase mais ça commençait mal avec les deux buts bretons de Duverne suivis de la fête de Belaïli. Avant la pause, Ben Yedder, après une main de l’Algérien qui a vomi près du stade, a raccourci le point de penalty en prenant à contre-pied Bizot avant d’égaliser d’un point précis juste avant la pause. L’international français a même inscrit un triplé d’une tête avant l’heure de jeu. Volland a poursuivi le festival monégasque après la reprise reportée de WBY. Cette victoire 4-2 a permis à Monaco de prendre la deuxième place devant l’OM, ​​qui s’est incliné face à Rennes.

Qu’est-ce qui vient après cette annonce ?

Pendant que l’OM se déplaçait à Rennes, le Chaser Nice accueillait le LOSC sur l’Allianz Riviera. L’OGCN a été contraint de prendre les trois points face aux champions de France 2021 et cette opération a bien commencé grâce à Kluivert inscrivant le but servi par Boudaoui dans la surface de réparation. Malgré de belles occasions azuréennes, Lille a renversé le cours du jeu dans le premier quart d’heure de la deuxième période grâce à David, auteur d’un doublé. Un salut pour le Canadien, qui ne s’est plus connecté depuis début mars. Les Aiglons n’étaient pas loin de remettre les compteurs à zéro grâce à un penalty concédé par Bamba annulé par VAR (80e) et Delort (82e), mais c’est finalement Lille qui a décidé du sort de la rencontre par ‘Isaac Lihadji scellé, qui a profité de la grande avance des locaux pour inscrire le troisième but du Nord en contre-attaque. Nice rate l’occasion de se hisser dans le top 5 et ne peut plus se qualifier pour la C1, Lille reste dans la première partie de tableau et reste positivement noté à l’extérieur.

Bordeaux presque condamné, Metz relancé

En bas de tableau, les Girondins de Bordeaux, derniers du championnat et quasiment voués à la Ligue 2 avant ce jour, ont accueilli le FC Lorient, qui avait besoin de points pour assurer sa place en L1. Les hommes de David Guion ont tenté de montrer de bonnes choses offensivement, comme un semblant de reprise. Fransergio était soupçonné d’un penalty (52e), puis Hwang manquait l’occasion en or (68e), mais le club au scapulaire n’était que peu dangereux dans la zone de vérité bretonne. Même le 90e but bordelais de Moffi, trop imprécis (46e) ou Poussin (59e), les Merlus n’ont pas encaissé loin. Le Sud-Coréen a raté un autre face-à-face en fin de match lorsque sa frappe a frôlé le poteau gauche de Dreyer (76e), qui guettait le centre de Mensah (78e). Le Ghanéen a même été écarté en toute fin de match. Match nul donnant Lorient le soutien mais accablant Bordeaux plus que jamais, trois points derrière le barrage sur une différence de buts défavorable mathématiquement encore à reléguer.

Juste avant, le FC Metz recevait le SCO Angers, déjà maintenu dans l’élite pour mettre la pression sur l’AS Saint-Etienne, qui jouait à huis clos dans un Geoffroy-Guichard face à Reims. Du côté de Saint-Symphorien, il a fallu attendre l’Acte Deux pour voir Lamkel Zé lâcher la marque d’un smash de casque pour les Grenats. De Préville pensait pouvoir faire le break avant le dernier quart d’heure, mais son hors-jeu en début de match a annulé ce deuxième but. Chez les Verts, les joueurs de Pascal Dupraz ont été surpris par le but de Munetsi dès la 2e minute, avant que Mangala n’égalise sur un corner mal sauvé. De retour peu à peu dans la formation d’Oscar Garcia, Ekitike devient le passeur décisif de Doumbia après l’heure de jeu (61e). Mais malgré le réveil tardif et un coup franc qui effleure la lucarne de Khazri en fin de rencontre, l’ASSE libérant sa place en barrage après sa défaite (1-2) à Metz, les deux équipes ne pourront pas pour s’en remettre sortez de la place 18.

Les résultats complets du multiplex

Bordeaux 0-0 Lorient

Lyon Nantes 3-2 : Dembélé (9e), Paqueta (79e), Tetê (85e) / Merlin (82e), Cyprien (90+2)

Metz 1-0 Angers : Lambel Zé (51′)

Monaco Brest 4-2 : Duverne (10′), Belaïli (24′) / Ben Yedder (44′, 51′, 54′), Volland (70′)

Montpellier 0-4 PSG : Messi (6e, 20e), Di Maria (26e), Mbappé (58e)

Belle 1-3 Lille : Kluivert (32e) / David (52e, 61e), Lihadji (90+5)

renne 2-0 Marseille : Bourigeaud (12′), Majer (36′)

Saint-Étienne 1-2 Reims : Munetsi (2e) / Mangala (12e), Doumbia (61e)

Strasbourg 1-0 Clermont : Thomasson (28′)

Troyes 1-3 lentille : Biancone (14e) / Danso (42e), Kalimuendo (45e), Clauss (71e)

Leave a Comment