Boubacar Traoré : “Mon heure était venue”. | Metz Football Club – Metz FC Infos – Metz FC Entraînement

Boubacar, pour que les fans de Metz puissent mieux te connaître, peux-tu te décrire ?

Boubacar Traoré : « Je pense que je suis une personne très gentille et timide. Cependant, je ne suis plus du tout le même lorsque j’entre dans un domaine, car la timidité n’est plus de mise à ce moment-là. Je suis un joueur combatif qui apprécie particulièrement les tacles. »

Vous êtes venu en Moselle depuis Bamako à l’été 2019. Pouvez-vous nous donner un aperçu des coulisses de votre visite en France ?

BT : « Mon premier contact avec le FC Metz remonte à la CAN U20 au Niger. Après une rencontre, Philippe (Gaillot) et Frédéric (Arpinon) m’ont rapidement contacté et sont venus chez moi à Bamako pour me présenter le projet du club. J’étais très content de cet échange. Bien sûr, le fait que de nombreux joueurs africains aient porté avec succès les couleurs du FC Metz m’a aidé à signer mon premier contrat professionnel ici. »

De quels joueurs parles-tu ?

BT : « Je pense notamment à Sadio Mané et Kalidou Koulibaly, mais il y a aussi des joueurs européens qui m’ont façonné. J’apprécie le jeu de joueurs comme Robert Pirès et Miralem Pjanic. »

Dans la loge tu as l’air d’être la petite “chérie”…

BT : “En dehors du terrain, je suis très calme et discret, mais j’adore rire. Mes coéquipiers me harcèlent et me taquinent souvent et j’aime tellement ça que je me suis retrouvé dans la machine à laver du centre d’entraînement (rires). Je suis discret au final, mais je suis toujours le premier à rire des blagues des autres. »

La saison dernière, vous avez marqué votre premier but – et quel but – lors de votre deuxième match de Ligue 1. Comment l’avez-vous vécu ?

BT : « C’était un moment spécial et extraordinaire ! Je pense que je m’en souviendrai toute ma vie car c’était un très beau but. Il me semble qu’il a aussi été élu “plus beau but de mai”. J’étais très contente, mais ce n’est pas une fin en soi et juste une étape parmi tant d’autres. Je dois continuer à travailler pour fixer plus d’objectifs comme celui-ci et me développer dans tous les domaines. »

Pouvons-nous appeler votre qualité de tir l’une de vos forces?

BT : « En effet, j’ai marqué deux beaux buts à distance en Ligue 1 l’an dernier contre Lorient et cette saison en amical contre Kaiserslautern. Je ne sais pas si c’est une force, mais je fais vraiment de mon mieux pour y parvenir car je travaille beaucoup sur les coups à l’entraînement. De plus, le coach m’en parle beaucoup pour que je puisse encore progresser dans ce domaine. »

Dans quel domaine pensez-vous avoir le plus progressé depuis votre arrivée ?

BT : « Honnêtement, je pense avoir progressé dans tous les domaines grâce à l’aide du staff technique. J’ai beaucoup appris tactiquement et techniquement et j’ai aussi évolué physiquement. Ce dernier point est très important pour moi, surtout à mon poste, car j’aime beaucoup aller dans les duels. »

Ses débuts en France ont également été marqués par une blessure au genou qui l’a éloignée pendant plusieurs mois. Comment avez-vous vécu ce premier point noir de votre jeune carrière ?

BT : « J’étais dégoûté. C’était un moment difficile, très difficile… (il insiste). Heureusement, j’étais très bien entouré par les dirigeants et mes coéquipiers. Plusieurs membres de l’association m’ont souvent rendu visite pour m’aider à traverser cette période difficile. Ils étaient très précieux et importants. »

Cette saison, vous avez déjà fait 25 apparitions en Ligue 1 Uber Eats. Est-ce suffisant pour vous satisfaire ?

BT : « Je crois toujours que j’avais l’opportunité de faire encore mieux. Pourtant, je suis content de ce chiffre, car dans le football, il ne faut pas sauter des étapes et aller trop vite. A mon âge (20 ans) et après ma blessure, je suis fier de m’être fait un nom en Ligue 1. J’étais conscient que la compétition pour mon poste était rude, mais cela ne m’a pas fait peur. J’ai toujours cru que j’aurais finalement ma chance et que je devais faire ce qu’il fallait pour la saisir. Grâce au travail, il était clair que mon temps serait écoulé. »

Grâce à la récente victoire face à l’OL (3-2), vous êtes de nouveau en lice pour la préservation du…

BT : « Contre Lyon on a prouvé que le FC Metz avait sa place en Ligue 1. L’objectif est désormais de réitérer cette performance face à Angers pour garder espoir ! Nous ferons tout pour gagner ce match. La présence de nos supporters est essentielle pour cela. Nous avons la chance d’avoir de merveilleux supporters et espérons leur apporter beaucoup de plaisir bientôt ! »

Leave a Comment