Ligue 1 : Cette fois, le Stade Rennais n’a plus le droit à l’erreur

A Rennes, le temps n’est plus vraiment là pour calculer. Après une pause de dix jours, l’équipe de Bruno Genesio, quatrième de Ligue 1, se prépare pour la dernière ligne droite du championnat. Avec trois matchs difficiles, du moins sur le papier : le derby à Nantes ce mercredi soir, puis la réception de l’OM samedi et un déplacement à Lille pour finir. Au final peut-être une deuxième qualification en Ligue des champions après 2020. Un tour sans faute pourrait voir les coéquipiers de Flavien Tait s’offrir une place historique en tant que Dolphins. Alors le Stade Rennais en est-il capable ?

Nous sommes prêtsa assuré le milieu de terrain à RMC Sport. Je pense qu’il faut avant tout rester soi-même, qu’il faut se concentrer sur son jeu de possession de balle. Que nous gardions nos principes de jeu, comment nous attaquons et défendons. Si on essaie de faire autre chose, ça fera plus de mal que de bien (…) On se concentre sur ce qu’on fait bien, la façon dont on joue, pour continuer à performer. Lorsque nous nous concentrons sur trop de choses, nous les déjouonsEt ce ne serait pas la première fois dans l’histoire du club breton qui pourrait parfois s’effondrer dans les pires moments, mais aujourd’hui la situation pourrait être différente.

Coupe de France

« On pourrait mourir et finir en L2 » : Nantes, quelle histoire…

05/07/2022 à 22:51

Leaders et records

Après un échec complet pour terminer la saison dernière avec deux défaites, un nul et une seule victoire lors des quatre derniers matchs qui leur ont coûté une place en Ligue Europa, les Bretons n’ont pas l’intention de répéter les mêmes erreurs. L’expérience passée peut et doit être utilisée. De plus, certains joueurs devenus leaders ont pris cette équipe sur leurs épaules, notamment lors des moments difficiles de la saison. Bourigeaud, quatrième du classement des cotes de L’Equipe (5,91) cette saison, Terrier et ses 21 buts, Traoré, Aguerd ou encore Majer et Laborde : ils veulent tous amener leur équipe au grand jour de la C1. Ce serait une juste récompense pour Flavien Tait.

https://i.eurosport.com/2022/04/19/3358181.jpg

Oui, le club le mérite depuis plusieurs années, Il essaie d’être compétitifa-t-il confié à RMC. Il fait tout pour être compétitif. Que ce soit au niveau de l’effectif, du jeu produit, de l’effervescence qui règne autour du Stade rennais. Roazhon Park est presque toujours bondé. C’est un signe de joie, de bonheur pour ceux qui nous suivent. Rennes est l’un des meilleurs clubs français aujourd’hui.” Et il le prouve sur le terrain.

Après 35 matchs, les Rouge-et-Noir ont 62 points. Du jamais vu dans le même exercice dans l’élite. De plus, ils comptent pas moins de 19 victoires, 5 nuls et 11 défaites cette saison. C’est aussi un record. Autant dire qu’ils sont parfaitement alignés sur leur objectif. Le problème des grands jeux demeure. Hormis les deux victoires face à l’OL et face au PSG, le Stade Rennais s’est incliné deux fois face à Monaco et dernièrement même à Strasbourg. Le bilan face à Nice n’est guère plus glorieux : une défaite et un nul. Et lors de la première étape, l’OM s’est également imposé au Vélodrome. Retour de la chaîne samedi.

Genesio a tout prêt, Doku et Gomis de retour

Pour maximiser ses chances de monter sur le podium, Bruno Genesio, qui sera nommé dans la catégorie Meilleurs entraîneurs lors de la prochaine cérémonie des Trophées UNFP, met tout en œuvre et prépare minutieusement chaque rencontre. Dimanche dernier, il a été aperçu dans les tribunes du Stade du Moustoir pour disputer Lorient-OM.

J’ai déménagé à Lorient pour voir Marseille. Cela permet d’observer l’adversaire encore mieux qu’en vidéo. Il ne sert à rien d’être stressé en regardant les autres jouer. Ce sont des choses que nous ne contrôlons pas», a-t-il expliqué en conférence de presse lundi. En attendant l’épilogue de cette folle saison, l’ancien coach de course d’orientation le sait : son équipe a le destin entre ses mains. Pas vraiment un détail au début des trois prochains matchs, où Jérémy Le documentaire pourrait jouer un rôle important.

L’OM va-t-il tout perdre ? “Tous les feux sont au rouge”

“Tout d’abord, il arrive pendant le matchannonça Genesio. Et s’il faut composer avec un adversaire compliqué pendant 60 minutes et que Jérémy entre, ça devient difficile pour l’homme devant. Puis il nous apporte une autre particularité à notre jeu : il a cette capacité à gagner un contre un, voire un contre deux. Ses percussions apportent de la variété à notre jeu.”

Nous aurions aimé que ça aille plus lentement

Comme Doku, Alfred Gomis reviendra après s’être cassé la main face à l’OL le 13 mars dernier. Un retour capital pour ce sprint final, même si Dogan Alemdar, l’ancien numéro deux de la hiérarchie devant Romain Salin, a su réagir. Fort de son statut et de son expérience, le gardien sénégalais jouera certainement un rôle, même si son entraîneur a hésité à dévoiler l’identité du gardien, qui s’était mis en place pour le derby.

Tu sais que c’est la chose la plus importante. De même que je ne nommerai pas l’équipe, je ne nommerai pas non plus le gardien qui sera dans les buts mercredi (…) vous verrez. Je ne donnerai pas d’armes à nos amis nantais avant le match», a répondu lundi Bruno Genesio, qui se dit prêt à disputer un sprint final renversant.On aurait aimé que ça aille moins vite, mais ça montre la qualité des équipes dans ce championnat. Il y a une saison attrayante en haut et en bas du classement…”, a-t-il conclu.

Coupe de France

Nantes au bout de son rêve

07/05/2022 à 20h56

Coupe de France

Galtier : “Guardiola est un mec génial, mais je ne suis pas un joueur d’échecs”

06/05/2022 à 21h52

Leave a Comment