[Ligue 1 dames] Pour la RFCU : « Prochaine cible ? La tasse”

Sans surprise, le RFCU a remporté le championnat. Mais les filles Luthardt veulent vraiment le doublé.

Ça c’est fait! Comme prévu, le RFCU a coché hier la première case de son plan pour la saison 2021/2022, le titre. Mais ce n’était pas aussi facile qu’on aurait pu l’imaginer à domicile face à Ell : même si Julie Wojdyla a battu la meilleure buteuse de la 2et Minute Les joueurs de Paul Wilwerding sont restés très disciplinés devant Catherine Keipes, qui a enchaîné les arrêts réflexes. Et quand Johanna Koenig Andrea Burtin a volé le ballon et mis le ballon au fond du but, on a brièvement craint que quelque chose n’aille pas. Mais cette équipe, qui n’a concédé qu’un nul cette saison, n’en pouvait plus d’attendre d’être sacrée : d’un penalty plutôt généreux, Karoline Kohr a redonné l’avantage à ses couleurs devant Chloé Luthardt, à un quart de la fin, le jeu ne peut plus plier. et la saison. Au moins la saison féminine de Ligue 1 en tout cas.

Seulement après avoir posé avec un faux ballon trophée, un joli clin d’oeil rafraîchissant, toutes ces dames n’avaient déjà d’yeux que pour la suite. Cela signifie les demi-finales de la coupe mercredi contre Itzig. Puis la Ligue des Champions et le 1ah ronde, le 18.08. Élodie Martins célèbre un titre ? Il y a ceci : « JeVous devez travailler pour vous améliorer et être à la hauteur de vos objectifs.Une victoire éclair digne d’un titre ? Catherine Thony a failli s’excuser : “Le stress n’y est pour rien, mais c’était la fatigue de fin de saison.»

Alors alors que les joueurs de course connaissent un triomphe modeste, pas incompatible avec une petite fête entre amis (ils ont improvisé un barbecue au stade Achille Hammerel samedi soir pour fêter leur titre), en coulisses les décideurs pensent… oui continuer.

“On se gratte la tête”

Alexandre Luthardt ne manque pas les prochains rendez-vous car il connaît le cahier des charges. Mais la tête va bien en été :”Cette équipe a déjà prouvé par le passé que nous pouvons réaliser de grandes choses en Europe. Mais l’objectif est de se renforcer dans certains secteurs. On aura au moins deux joueurs pour améliorer un peu notre collectif. Et je remercie le club de soutenir tellement les filles qu’elles font tout ce qu’elles peuvent.» De son côté, le club s’exprime par la voix du directeur sportif de la division féminine, Philippe Ciancanelli : «Les gens nous voyaient comme des favoris dès le départ et nous avons tenu nos promesses. Mais je pense qu’on travaille pour y être et je tiens à féliciter nos joueurs car ils se démarquent par leur mentalité et leur sérieux tout au long de l’année. Maintenant, oui, officiellement, on se creuse les méninges pour constituer l’équipe de l’année prochaine. C’est important pour moi et pour le club de continuer cette dynamique. Il y a de bons joueurs au Luxembourg que nous aimerions attirer et je serais heureux de les avoir. Après, si on veut faire mieux en Ligue des champions que cette année, il faut recruter un calibre ou deux. »
Entre les deux, même Paul Wilwerding, l’entraîneur adverse, ajoute son petit compliment : “Notre l’équipe a fait le job. Mais il faut dire que la RFCU mérite amplement son titre. Je tiens à féliciter le club et les joueurs.“Un grand gentleman avec le meilleur…

Leave a Comment