L’avenir d’Adil Aouchiche fait débat chez les Verts

Zapping cible ! club de football ASSE : Top 10 des valeurs marchandes des Verts

“Je préférerais une vente”

“A mon avis, l’ASSE doit soutenir la vente d’Adil Aouchiche. De ce que le joueur a montré depuis son arrivée dans le Forez, je ne peux pas dire les qualités d’un futur crack. Aouchiche ne marque pas, il frappe mal la balle et ce n’est pas un très bon dribbleur. S’il est à l’aise avec le ballon et a une bonne vision du jeu, je trouve qu’il ne fait pas de différence avec le ballon à ses pieds. Trop frêle, pas idiot… Non, je ne le vois pas comme un joueur d’avenir. Et si l’on sait qu’il deviendrait l’an prochain le joueur le mieux payé de l’effectif stéphanois à 180 000 € mensuels, qu’à l’ASSE il toucherait même le double du deuxième salaire le plus élevé parmi les joueurs restant au-delà de la saison sous contrat permanent. , je pense que ce serait absurde compte tenu de sa performance. Le vendre cet été semble être la meilleure solution, ou du moins la moins mauvaise. En espérant que l’ASSE retrouve l’investissement d’il y a deux ans où elle avait versé 4 millions d’euros de primes à la signature pour le séduire. Une somme vraiment disproportionnée, à mon humble avis…”

Laurent Hesse

Prolonger, la meilleure stratégie

“Si je n’ai pas toujours été d’accord avec Claude Puel dans ses décisions et ses déclarations, il y a un point sur lequel je suis d’accord avec lui : à son arrivée dans le Forez, une pression excessive a été exercée sur un joueur qui n’avait que 18 ans. Là où les fans s’attendaient à un joueur prêt – limité à une étoile – ils ont vu une perspective arriver à la fin de l’entraînement. Adil Aouchiche n’a pas 20 ans et un jour il va exploser : l’ensemble est patient avec lui et le mieux serait qu’il explose à l’ASSE.

Je peux comprendre qu’avec un contrat en cours jusqu’en juin 2023 et un salaire de 180 000 euros, il faille réfléchir à deux fois avant de vendre le natif du Blanc-Mesnil. Les offres viendront sans doute car Aouchiche a déjà beaucoup d’expérience en Ligue 1 et ses exploits avec les équipes de jeunes de l’équipe de France à ses côtés. Cependant, ce serait une erreur pour moi de le vendre maintenant pour 4-5 M€. Un peu comme lorsque la direction a accepté de vendre Allan Saint-Maximin avant qu’il n’explose.

Bien sûr, si Aouchiche ne renouvelle pas, il devra être vendu, mais j’irais pour la discussion sur lui. Aujourd’hui, le milieu offensif aura du mal à retrouver le même salaire que Saint-Etienne dans n’importe quel autre club de France. Il peut le retrouver à l’étranger mais polir le banc d’un grand club. La bonne idée serait de parler d’un nouveau bail inférieur mais avec un projet sportif et des objectifs à atteindre. Une solution satisfaisante pour un aouchiche qui pourrait continuer à évoluer dans un milieu qu’il connaît, comme pour un club qui n’a pas les moyens de garder un joueur en rotation à un tel niveau de salaire…”

Alexandre CORBOZ

résumer

« L’ASSE doit-elle vendre ou renouveler Aouchiche cet été ? » : C’est notre débat de la semaine à l’ASSE… Laurent Hess et Alexandre Corboz, nos journalistes, sont en désaccord sur le sujet, l’un propose une vente, l’autre une prolongation…

Laurent Hesse

Leave a Comment